_banner-ue-organisations-internationales

UE et organisations internationales

La Seconde Guerre mondiale amène une réorientation de la politique étrangère luxembourgeoise. En participant à l’effort de guerre du côté des Alliés, le Luxembourg abandonne son statut de neutralité et s’assure une place dans la communauté internationale qui se forme après 1945.

La taille réduite du Grand-Duché ne l’a jamais empêché de jouer un rôle actif dans la construction européenne. État multiculturel et plurilingue de par son histoire, sa position géographique et la composition de sa population, le Luxembourg a continuellement basé sa politique étrangère sur une participation active à la coopération multilatérale, tant au niveau régional qu’international. Ainsi, au fil des années, le pays est devenu membre – souvent fondateur – d’un nombre élevé d’organisations et d’institutions internationales.

Union européenne (UE)

Le Grand-Duché de Luxembourg est un des six pays fondateurs de l’Union européenne avec la France, l’Allemagne, la Belgique, l’Italie et les Pays-Bas.

C’est en 1957 que ces pays signent les traités de Rome qui fondent une Communauté économique européenne. Dans les négociations, le gouvernement réussit à faire accepter le principe de l’égalité juridique de tous les États, même du plus petit, et a obtenu une représentation directe dans les institutions européennes.

Actuellement, le Luxembourg est avec Strasbourg et Bruxelles une des capitales de l’Union européenne. Beaucoup d’institutions européennes, entre autres le Secrétariat du Parlement européen, la Cour de justice des Communautés européennes ou encore les bureaux de la Commission européenne se trouvent au Luxembourg.

Institutions européennes présentes au Luxembourg:

  • Commission européenne
  • Cour de justice de l’Union européenne
  • Cour des comptes européenne
  • Banque européenne d’investissement
  • Fond européen d’investissement
  • Mécanisme européen de stabilité
  • Eurostat
  • Office des publications officielles
  • Centre de traduction
  • Agence exécutive pour la santé et les consommateurs
  • Secrétariat général du Parlement européen

Conseil de l’Europe

Fondé en 1949, le Conseil de l’Europe est la plus ancienne organisation politique du continent européen. Le Luxembourg est un des 10 membres fondateurs du Conseil de l’Europe.

Le Grand-Duché soutient avec ardeur les objectifs de cette organisation internationale, que sont la défense des droits de l’Homme, la garantie et la préservation de la démocratie parlementaire et du droit, la promotion du développement de l’identité culturelle européenne et la lutte contre les problèmes qu’affronte la société européenne.

Organisation des Nations unies (ONU)

Depuis octobre 1945, le Luxembourg fait partie des 51 membres fondateurs de l’Organisation des Nation unies.

La paix et la sécurité, le développement et les droits de l’Homme sont les trois piliers sur lesquels reposent les Nations unies. Le Luxembourg dispose d’une représentation permanente auprès des différentes institutions des Nations unies, à New York, à Genève, à Vienne, à Paris et à Rome.

Le Luxembourg témoigne de son engagement pour l’ONU, ses buts et ses principes en remplissant non seulement ses obligations financières en vertu de la charte, mais en contribuant également au financement volontaire des fonds et programmes des Nations unies, en participant aux opérations de maintien de la paix et en poursuivant une politique active de coopération au développement. 

Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN)

Le 4 avril 1949, le Luxembourg figure parmi les dix pays d’Europe occidentale qui, aux côtés des États-Unis et du Canada, signent le traité de Washington, qui institue l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord.

Cette alliance réunit des pays libres et souverains dans le but de créer un système de sécurité collective. Par cet acte, le Grand-Duché abandonne son statut traditionnel de neutralité, qui lui avait été attribué par le traité de Londres du 11 mai 1867.

L’objectif principal de l’OTAN est spécifié à l’article 5 qui stipule que les "pays membres conviennent de considérer une attaque armée contre l’un d’eux, en Europe ou en Amérique du Nord, comme une attaque dirigée contre tous".

Aujourd’hui, de nouvelles discordes et défis sont apparus : la résurgence de conflits ethniques en Europe et la menace terroriste ont donné de nouvelles responsabilités à l’OTAN. Le Luxembourg participe activement aux opérations et missions de l’Alliance atlantique.

Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE)

La mission de l’OSCE, qui est née en 1975 suite à la Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe (CSCE), est de promouvoir la sécurité humaine, politico-militaire et économico-environnementale.

En tant que pays fondateur, le Luxembourg poursuit les objectifs suivants: la recherche de la sécurité au sens large, la promotion de relations de bon voisinage entre États, la prévention des conflits, l’aide à la reconstruction de structures démocratiques après des conflits et le renforcement des mesures de sécurité et de confiance basées sur une transparence réciproque.

Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)

En 1947, le Luxembourg devient membre fondateur de l’Organisation européenne de coopération économique (OECE), créée dans le but d’administrer l’aide des États-Unis et du Canada dans le cadre du plan Marshall destiné à accompagner la reconstruction de l’Europe après la Seconde Guerre mondiale.

L’OCDE est initiée par la convention de Paris, signée le 14 décembre 1960 par les représentants du Grand-Duché. Succédant à l’OECE, l’OCDE a pour mission de renforcer et de coordonner l’économie des États membres, d’en améliorer l’efficacité, de promouvoir l’économie de marché, de développer le libre-échange et de contribuer à la croissance des pays aussi bien industrialisés qu’en développement.

Le Conseil de l’OCDE réunit les ministres et dirigeants des pays membres une fois par an pour traiter les grands problèmes du moment et promouvoir les politiques qui amélioreront le bien-être économique et social dans le monde.

Depuis l’adhésion du Luxembourg au Comité d’aide au développement de l’OCDE en 1992, la politique de coopération au développement luxembourgeoise a connu une évolution substantielle.

Organisation mondiale du commerce (OMC)

Le Luxembourg est membre de l’Organisation mondiale du commerce depuis sa création, le 1er janvier 1995. Il s’agit de la seule organisation internationale qui s’occupe des règles régissant le commerce entre les pays.

L’OMC, représentant plus de 97% du commerce mondial, vise à  favoriser autant que possible la bonne marche, la prévisibilité et la liberté des échanges internationaux.

Les États membres de l’Union européenne sont membres à part entière de l’OMC, mais l’UE en tant que telle figure également parmi les membres de l’organisation, ce qui accroît le poids des positions européennes communes.