Remise d'un don de l'entreprise japonaise Toyo Engineering Europe à la Bibliothèque nationale de Luxembourg

Communiqué – Publié le

Toyo Engineering Europe, grand groupe japonais à implantation mondiale, établi au Grand-duché de 1972 jusqu’en 2012, a voulu remercier le Luxembourg pour la qualité de l’accueil lui réservé. À cette fin, Toyo Engineering Europe a fait don d’une somme totale de € 10.000 à la Bibliothèque nationale de Luxembourg (BnL) pour la valorisation de son fonds japonais dont le but est de favoriser une meilleure connaissance du Japon par les Luxembourgeois et les habitants du Luxembourg en général.

Grâce à cette généreuse contribution, la collection de livres japonais s’est élargie de 250 ouvrages de littérature, d’art, d’architecture, de sociologie et d’histoire. La BnL a été épaulée par l’ambassade du Japon au Luxembourg dans la recherche de titres appropriés. Ceux-ci rejoignent une collection déjà appréciable d’ouvrages sur le Japon ou par des auteurs japonais, acquis en grande partie avec l’aide de la Japan Foundation depuis 1986, relayée par le Japanese Literature Publishing Project – Agency for Cultural Affairs of Japan.

La collection "japonaise" de la BnL atteindra sous peu 1.600 ouvrages et constituera ainsi la plus importante collection de ce genre au Grand-duché. Une liste exhaustive des nouvelles acquisitions sera publiée sur www.bnl.lu courant mars 2013. La plupart des ouvrages seront disponibles pour le prêt à domicile et/ou consultables sur place.

La remise du don par Bernardo Kato, directeur de Toyo Engineering Europe, a eu lieu à la Bibliothèque nationale le 4 mars 2013 en présence de Octavie Modert, ministre de la Culture, Laurent Mosar, président de la Chambre des députés, Wataru Nishigahiro, ambassadeur du Japon au Luxembourg, Monique Kieffer, directrice de la Bibliothèque nationale.

La ministre de la Culture a salué l’initiative de Toyo Engineering mettant en évidence que la politique d’ouverture et de diversification économiques pratiquée par le Luxembourg n’est pas seulement bénéfique d’un point de vue économique, mais aussi du point de vue culturel en facilitant la compréhension réciproque des peuples et de leurs représentants. Le Luxembourg a toujours été une terre d’accueil pour les entreprises étrangères et entend le rester. Pour ce faire, la ministre de la Culture s’engage à moderniser continuellement les infrastructures du pays et opère un important effort de simplification administrative avec l’appui du Premier ministre. Elle a également souligné l’importance de développer et de maintenir une offre culturelle de haut niveau dans les diverses institutions culturelles. La construction de la nouvelle Bibliothèque nationale à Kirchberg contribuerait à son tour à renforcer cette offre culturelle au service de tous les résidents du Luxembourg et au-delà.

L’ambassadeur du Japon ainsi que Bernardo Kato, directeur de Toyo Engineering Europe, ont adhérés à ces propos tout en soulignant l’excellente coopération entre le Grand-duché et le Japon.

Communiqué par la Bibliothèque nationale de Luxembourg