Le 1er janvier 2014, la loi du 18 juillet 2013 modifiant la loi du 11 août 2006 relative à la lutte antitabac entre en vigueur. 

Le nouveau texte élargit la liste des endroits où il est interdit de fumer et énonce les modalités d’aménagement de fumoirs.

Alors que la loi de 2006 avait déjà stipulé une interdiction de fumer dans les restaurants, les galeries marchandes, les écoles, les hôpitaux, les halls sportifs, les salles publiques et, à des heures précises, dans les cafés (débits de boisson) servant des repas, le nouveau texte ajoute les lieux suivants à la liste des endroits où il est interdit de fumer: établissements couverts où sont pratiquées des activités de loisirs, discothèques, galeries commerciales, débits de boissons, locaux à usage collectif des établissements d’hébergement. 

À partir du 1er janvier 2014, la consommation du tabac dans les bistrots et dans les lieux accessibles au public sera donc complètement interdite.

Les exploitants des locaux concernés par l’interdiction de fumer disposent de la possibilité d’aménager un fumoir. L’architecture de cette salle est soumise à des conditions précisées par un règlement grand-ducal du 27 novembre 2013. Le fumoir doit être séparé des autres locaux du café, de la discothèque ou de l’hôtel, et il doit être équipé d’un système d’épuration d’air ou d’une ventilation. Le service y est interdit et l’accès est défendu aux mineurs. 

Des amendes sont prévues en cas de non-respect des nouvelles dispositions. Des panneaux rendant attentifs aux risques encourus par le tabagisme devront être placés à l’entrée des fumoirs.