Réception de nouvel an du Premier ministre pour la presse

Article – Publié le

Lors de son discours, le Premier ministre a mis en avant l’excellent travail de qualité des journalistes. "En 2013, la presse a montré qu’elle est émancipée. Le travail d’investigation dans des dossiers délicats, comme celui des services secrets, du procès "Bommeleeër" ou Cargolux, en sont la preuve", a dit Xavier Bettel.

Le 7 janvier 2014, le Premier ministre Xavier Bettel a invité la presse à la traditionnelle réception de nouvel an au Musée national d’histoire et d’art . Lors de son discours, le Premier ministre a mis en avant l’excellent travail de qualité des journalistes. "En 2013, la presse a montré qu’elle est émancipée. Le travail d’investigation dans des dossiers délicats, comme celui du service secret, du procès "Bommeleeër" ou Cargolux, en sont la preuve", a dit Xavier Bettel.

Le fait que des élections aient été tenues en octobre 2013 est dû entre autre au bon travail de la presse, a-t-il ajouté. "La nouvelle coalition ne sera pas ménagée: Son travail sera suivi, commenté et critiqué. Ceci fait partie des piliers d’une démocratie et doit être respecté", a souligné le Premier ministre.

Il a mis en avant que le gouvernement s’est dévoué à la modernisation du pays et que dans ce contexte, la loi sur l’accès aux informations devrait être revue. Le Luxembourg aurait un besoin de rattrapage en la matière. "Nous avons besoin d’une approche professionnalisée en matière de transparence. [...] Le projet de loi respectif se trouve dans la commission parlementaire compétente et sera, après des consultations – entre autre avec le Conseil de presse et les organisations de journalistes –, rapidement retravaillé et voté", a fait savoir Xavier Bettel.

"A côté du changement législatif de l’accès aux informations, le gouvernement a surtout décidé que les décisions concernant l’avenir du pays seront prises en toute transparence et en dialogue", a-t-il ajouté. Ainsi, la communication dans et entre les ministères serait améliorée et la société civile et les groupes de pression auraient la possibilité de présenter leurs points de vue. De même, l’information du citoyen et de la presse serait optimisée et modernisée et le briefing pour la presse après les conseils de gouvernement sera la règle et pas l’exception, a dit le Premier ministre.

"Une relation optimale avec la presse est important pour le gouvernement", a souligné Xavier Bettel. Les médias seraient tenus à respecter la vérité et dans ce contexte différentes institutions contrôleraient le travail de la presse, dont le Conseil de presse et l’ALIA (Autorité luxembourgeoise indépendante de l’audiovisuel).

A la fin de son discours, le Premier ministre a rendu hommage  aux journalistes dans le monde entier qui ont dû laisser leur vie dans le cadre de leur activité journalistique. "Pour cette nouvelle année nous pouvons tous espérer que les droits de l’homme seront renforcés, que la liberté de presse sera développée à échelle mondiale et ne sera pas limitée et que des conflits seront résolus", a déclaré Xavier Bettel.