Entrevue de Lydia Mutsch avec la directrice de l'Institut européen pour l'égalité des genres

Communiqué – Publié le

La ministre de l'Égalité des chances a souligné la nécessité de disposer de données détaillées fiables, récentes et individualisées comme base de travail pour mettre en œuvre les objectifs politiques en matière d’égalité des femmes et des hommes dans les années à venir. Dans ce contexte, elle a exprimé le désir d’intensifier les relations avec l’Institut européen pour l’égalité des genres (EIGE).

En date du 20 janvier 2014, Lydia Mutsch, ministre de l’Égalité des chances, a reçu Virginija Langbakk, directrice de l’Institut européen pour l’égalité des genres (EIGE), pour un échange de vues sur les politiques d’égalité entre hommes et femmes.

L’EIGE, qui a ouvert ses portes en 2009, est un centre d’expertise de l’Union européenne qui a pour but de sensibiliser les citoyens européens aux questions d’égalité. Une de ses récentes publications est l’indice d’égalité de genre (Gender equality Index), un outil d’évaluation mis à disposition des États membres pour documenter leur situation respective en matière d’égalité des femmes et des hommes.

La ministre a souligné la nécessité de disposer de données détaillées fiables, récentes et individualisées comme base de travail pour mettre en œuvre les objectifs politiques en matière d’égalité des femmes et des hommes dans les années à venir. Dans ce contexte, elle a exprimé le désir d’intensifier les relations avec l’EIGE.

En vue de mettre à profit les services d’appui offerts par l’EIGE aux pays membres de l’Union européenne, et notamment à ceux assurant la présidence du Conseil de l’Union européenne, la ministre Mutsch a informé les responsables de l’EIGE de son choix d’axer le rapport, que l’Institut produira en matière d’égalité des femmes et des hommes pour la Présidence luxembourgeoise en 2015, sur le thème de la mixité dans la prise de décision politique, économique et sociale.

Communiqué par le ministère de l’Égalité des chances