Établissement d’une installation de production d’asphalte à Esch/Alzette et Schifflange

Communiqué – Publié le

En date du 11 février 2014, le secrétaire d’État au Développement durable et aux Infrastructures a accordé une autorisation à la société Lise et fils S.A. pour une installation de production d’asphalte projetée à l’intérieur de la zone d’activité communale "Um Monkeler", proche de l’échangeur d’autoroute A4/A13. Le site prévu est situé sur les territoires des communes d’Esch/Alzette et de Schifflange et les habitations les plus proches en sont éloignées d’environ six cents mètres (Lallange) respectivement neuf cents mètres (Schifflange).

En date du 11 février 2014, le secrétaire d’État au Développement durable et aux Infrastructures a accordé une autorisation à la société Lise et fils S.A. pour une installation de production d’asphalte projetée à l’intérieur de la zone d’activité communale "Um Monkeler", proche de l’échangeur d’autoroute A4/A13. Le site prévu est situé sur les territoires des communes d’Esch/Alzette et de Schifflange et les habitations les plus proches en sont éloignées d’environ six cents mètres (Lallange) respectivement neuf cents mètres (Schifflange).

Pendant le délai légal d’affichage du projet dans les communes concernées (Esch/Alzette, Schifflange et Mondercange) 80 réclamations écrites individuelles, une réclamation écrite regroupée (liste de pétition) signée par 1094 personnes et 110 réclamations orales ont été introduites contre le projet susmentionné. Les trois communes concernées ont chacune émis un avis négatif.

Réunion d’information publique

Les réclamations portaient d’une part sur le dossier technique présenté par le requérant et d’autre part sur des problèmes dépassant le cadre du projet de la centrale d’asphalte, à savoir, le trafic engendré par la zone d’activité, l’exigence de relier la desserte de la zone industrielle directement à l’autoroute et le manque de contrôles en rapport avec les autres établissements de la zone.

Ces réclamations ont toutes été analysées et évaluées par l’Administration de l’environnement et ont conduit à des modifications substantielles du projet initial, notamment en matière des émissions sonores, des poussières que des émissions olfactives. Par ailleurs, des mesures et actions ont été prises par le MDDI pour améliorer la situation environnementale générale de la zone d’activités Monkeler.

Une réunion d’information publique en présence du secrétaire d’État Camille Gira aura lieu le 13 février 2014 à 20 heures dans la grande salle des séances de l’Hôtel de Ville d’Esch-sur-Alzette.

Communiqué par le ministère du Développement durable et des Infrastructures / Département de l'environnement