Précisions du ministère de la Culture quant au détachement de l’ancien directeur administratif de l’Université du Luxembourg au Service des Sites et Monuments nationaux

Communiqué – Publié le

Depuis le 1er mars 2009, après la fin de sa mission temporaire au Service des sites et monuments nationaux, le haut fonctionnaire a été remis à la disposition de son administration d’origine de sorte que depuis lors ni le Service des sites et monuments nationaux, ni le ministère de la Culture n’ont été impliqués dans son état de service.

Dans le contexte des reportages parus dans la presse suite aux révélations concernant le paiement d’un traitement sans contrepartie à un haut fonctionnaire du grade E8 (barème de l’enseignement), le ministère de la Culture tient à préciser ce qui suit:

Le haut fonctionnaire en question a été temporairement mis à la disposition du Service des sites et monuments nationaux par le département ministériel de l’Enseignement supérieur, organisme de tutelle de l’Université du Luxembourg.

Dans le cadre de cette mise à disposition, il a reçu une lettre de mission de la Secrétaire d’État à la Culture précisant la tâche à accomplir et la durée de la mission. La tâche à accomplir a été celle de la mise en pratique d’un dispositif moderne de gestion efficace et prudente des crédits du Service des sites et monuments nationaux. 

La durée de la mission a été fixée initialement à la période du 16 juin 2008 au 31 décembre 2008 et a été prolongée de deux mois, conformément à la lettre de mission.

Depuis le 1er mars 2009, après la fin de sa mission temporaire au Service des sites et monuments nationaux, le haut fonctionnaire a été remis à la disposition de son administration d’origine de sorte que depuis lors ni le Service des sites et monuments nationaux, ni le ministère de la Culture n’ont été impliqués dans son état de service.

Communiqué par le ministère de la Culture