Un Oscar pour Mr Hublot!

Communiqué – Publié le

C’est avec grande fierté que Xavier Bettel, Premier ministre et ministre des Communications et des Médias, s’associe au triomphe de Mr Hublot qui a remporté le 2 mars 2014 l’Oscar du meilleur court-métrage d’animation. Le court-métrage Mr Hublot a été entièrement produit et fabriqué au Grand-Duché de Luxembourg par le producteur Laurent Witz (Zeilt Productions) en co-réalisation avec le Luxembourgeois Alexandre Espigares, ancien étudiant en BTS animation au Lycée Technique des Arts et Métiers de la ville de Luxembourg.

C’est avec grande fierté que Xavier Bettel, Premier ministre et ministre des Communications et des Médias, s’associe au triomphe de Mr Hublot qui a remporté le 2 mars 2014 l’Oscar du meilleur court-métrage d’animation.

"Cette récompense suprême honore ses réalisateurs Laurent Witz et Alexandre Espigares ainsi que la société Zeilt Productions. Ce prix célèbre aussi le talent de nos artistes et techniciens de l’animation. C’est également une reconnaissance internationale du haut niveau de créativité et de qualité de tout le secteur audiovisuel luxembourgeois. Un grand bravo également à Stéphan Roelants et à ses équipes de Melusine Productions et Studio 352 pour le parcours exceptionnel et la nomination aux Oscars du long-métrage d’animation Ernest & Célestine".

Le court-métrage Mr Hublot a été entièrement produit et fabriqué au Grand-Duché de Luxembourg par le producteur Laurent Witz (Zeilt Productions) en co-réalisation avec le Luxembourgeois Alexandre Espigares, ancien étudiant en BTS animation au Lycée Technique des Arts et Métiers de la ville de Luxembourg.

Soulignons que le film a été financé à 73% par la société luxembourgeoise Zeilt Productions et à 27% par la société française Watt Frame. Ces deux sociétés sont détenues en grande partie par le producteur Laurent Witz.

Le film initié dans notre pays a été soutenu par le Film Fund Luxembourg dès sa phase d’écriture du scénario, ensuite pour le développement graphique, la réalisation sa distribution et la promotion.

Trois années de travail

Ce court-métrage d’animation réalisé en 2D et 3D a nécessité trois années de travail. Les réalisateurs ont utilisé l’univers du sculpteur belge Stéphane Halleux pour créer ce comptable taciturne robotisé qui recueille un chien-robot égaré dans une ville futuriste.

Avant sa consécration à Los Angeles, le film s’est vu couronné d’une multitude de  récompenses prestigieuses notamment aux festivals internationaux (International 3D Society, Irvine International Film Festival, Kerry Film Festival, 3D Stero Media, Les Nuits Magiques, Animage, etc.).

Relevons également le magnifique parcours du long-métrage d’animation Ernest & Célestine qui a été pré-sélectionné aux Golden Globes et a remporté de nombreux prix (Los Angeles Film Critics Association, Magritte, César, International Children’s Film Festival of India, Seatlle International Film Festival, ITFS, Stuttgart AniMovie, etc.).

Dévoilée à l'occasion de la "Quinzaine des Réalisateurs" au Festival de Cannes en 2012, Ernest & Célestine est une coproduction luxembourgeoise (Melusine Productions et Studio 352) soutenue par le Film Fund Luxembourg notamment pour couvrir la partie des travaux réalisés à Contern, soit principalement les décors et la colorisation.

Liens utiles et informations importantes:

Synopsis: Mr.Hublot

Monsieur Hublot vit dans un monde absurde, où se côtoient des personnages rapiécés, recousus, en partie mécanique, véhicules démesurés, un monde où le gigantisme de la mécanique et l'acharnement à la récupération, règnent en maître. Bourré de tocs, de manies, effrayé par le monde extérieur, reclus sur lui-même, Mr Hublot déteste le changement et les imprévus. Il a d'ailleurs trouvé une parade très efficace à cela : ne jamais sortir de chez lui ! L'arrivée du chien Robot Pet va chambouler ses habitudes, contraint et forcer de faire vie commune avec son nouveau compagnon très envahissant.

Synopsis: Ernest et Célestine

Synopsis Ernest et Célestine: l'histoire d'une rencontre improbable entre une petite souris abandonnée et un gros ours marginal, clown et musicien, deux personnages menacés par le désespoir et la solitude, qui vont se reconstruire, s’amuser, ensemble et avec tendresse, malgré la précarité et les difficultés de la vie.

Communiqué par le Film Fund Luxembourg