Conseil "Emploi, Politique sociale, Santé et Consommateurs" (EPSCO)

Nicolas Schmit et Romain Schneider plaident pour un renforcement de la dimension sociale

Communiqué – Publié le

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire, Nicolas Schmit, et le ministre de la Sécurité sociale, Romain Schneider, ont participé au Conseil "Emploi, Politique sociale, Santé et Consommateurs" (EPSCO) le 10 mars 2014 à Bruxelles. 

Dans le cadre de la discussion sur le semestre européen, Nicolas Schmit a insisté sur le renforcement de la dimension sociale. Il estime qu’un rééquilibrage entre les politiques sociales et de l'emploi d'un côté et des politiques économiques et budgétaires de l'autre côté est indispensable. 

Il a mis en garde contre une politique de consolidation budgétaire qui réduit le potentiel de croissance en Europe: "La précarité n'est pas une solution. Pour sortir du cercle vicieux du ralentissement économique, du chômage et de la précarité, il faut investir dans le capital humain. L’orientation, les compétences et les qualifications sont des facteurs clés que nous devons soutenir en impliquant les partenaires sociaux dans le développement des stratégies y afférentes." 

Le ministre a plaidé pour le développement d'une stratégie des compétences au niveau européen qui bénéficiera surtout aux jeunes. Une bonne qualification et une meilleure orientation professionnelle devraient se trouver au centre d'une telle stratégie. 

Il a poursuivi en rappelant que "les investissements sociaux sont bien des investissements, et non seulement des dépenses. Par ailleurs, il faut soutenir les petites et moyennes entreprises notamment par l’accès au financement et de renforcer le potentiel de croissance." 

La Garantie pour la jeunesse a fait l’objet d’un échange sur l’état des lieux de sa mise en œuvre dans les États membres. Nicolas Schmit a notamment souligné l’importance d’une bonne coordination des politiques de l’éducation et de l’emploi, afin d’assurer une bonne transition entre l’école et la vie professionnelle. Il a aussi rappelé qu’au Luxembourg, elle sera opérationnelle dès juin 2014. 

Lors du débat sur la stratégie Europe2020, Romain Schneider a insisté sur la nécessité d’une "coordination de qualité des différentes politiques afin de créer les synergies nécessaires en vue d’une croissance durable, intelligente et surtout inclusive." 

Le ministre a poursuivi en soulignant qu’il "faut garantir l’accès à des emplois décents et de qualité, à des prestations sociales adéquates et lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale qui ne cessent d’augmenter." 

Lors d'une conférence de presse, Nicolas Schmit a encore exprimé sa satisfaction au vu de l'accord trouvé sur le renforcement de la directive détachement des travailleurs. Même si le Luxembourg aurait souhaité aller plus loin, Nicolas Schmit estime qu’il est "bon signe" qu’un compromis ait pu être trouvé sur un sujet aussi controversé. 

En marge du Conseil, le ministre Nicolas Schmit a présidé, en sa qualité de président du groupe des ministres sociaux et sociaux-démocrates du Conseil EPSCO, une réunion des ministres de l’Emploi et des Affaires sociales socialistes et sociaux-démocrates, consacrée aux thèmes à l’ordre du jour du Conseil. 

Communiqué par le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire et par le ministère de la Sécurité sociale