Corinne Cahen aux Assises de l'intégration Miselerland

Article – Publié le

Le 7 mars 2014, Corinne Cahen, ministre de la Famille et de l’Intégration, a assisté à la deuxième édition des Assises de l’intégration, organisées par le GAL LEADER Miselerland à bord d’un bateau Navitours sur le quai de Remich.

Les Assises de l’intégration ont rassemblé des représentants des 14 communes du Miselerland (Betzdorf, Bous, Dalheim, Flaxweiler, Grevenmacher, Lenningen, Manternach, Mertert, Mondorf, Remich, Schengen, Stadtbredimus, Waldbredimus a Wormeldange), de même que des représentants du niveau régional et national.

Le but de ces Assises était l’échange d’expériences et la diffusion de bonnes pratiques en matière d’intégration.

Depuis 2012, le GAL LEADER Miselerland a signé un pacte d’intégration et a mis en place un service de coordination des projets et initiatives en matière d’intégration des résidents de la région Miselerland, rendu possible grâce au soutien financier de l’Office luxembourgeois de l’accueil et de l’intégration (OLAI) du ministère de la Famille et de l’Intégration.

L’objet de ce service et du pacte est de promouvoir une politique d’intégration proactive en soutenant les communes, les associations et les institutions locales dans la mise en œuvre d’actions en matière d’intégration et de vivre ensemble.

Le service initie en outre des projets communs et promeut une concertation régulière entre toutes les parties prenantes au niveau local et régional.

Dans son discours d’ouverture, le ministre Cahen a insisté sur l’importance de projets d’intégration, qui visent à donner à tous les résidents la possibilité de participer pleinement à la vie sociale, culturelle et politique de la société d’accueil. 

Il s’agit d’encourager l’intégration en créant des lieux d’échanges et de rencontres interculturelles permettant le rapprochement de personnes originaires de cultures différentes. En effet, le but est de favoriser le vivre ensemble et les échanges interculturels dans le respect de la diversité et de passer d’une société multiculturelle à une société interculturelle.

Le ministre a chaleureusement remercié le GAL LEADER Miselerland, de même que les commissions consultatives communales d’intégration et les communes pour leur excellent travail réalisé au cours des dernières années.