Première journée intergénérationnelle

Communiqué – Publié le

Le 14 mars 2014, Corinne Cahen, ministre de la Famille, de l’Intégration et à la Grande Région, et Claude Meisch, ministre de l'Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, ont assisté à la première Journée intergénérationnelle, qui a eu lieu sur le bateau River Diva à Remich.

Le 14 mars 2014, Corinne Cahen, ministre de la Famille, de l’Intégration et à la Grande Région, et Claude Meisch, ministre de l'Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, ont assisté à la première Journée intergénérationnelle, qui a eu lieu sur le bateau River Diva à Remich.

Ce projet transfrontalier a permis à 150 jeunes et moins jeunes du Luxembourg et de la Sarre d’avoir un échange actif de leurs points de vue lors de cinq ateliers thématiques:

  • Abécédaire pour jeunes et seniors
  • Dis-moi ton âge et je te dirai qui tu es! Préjugés versus réalité.
  • Nouvelles technologies: malédiction ou bénédiction?
  • Jeune et moins jeune: Vivre tous ensemble sous un même toit? De nouvelles idées pour un habitat commun!
  • Un pour tous- tous pour un? Comment renforcer la solidarité entre générations?

Chaque atelier était accompagné d’un modérateur professionnel et de deux experts (un luxembourgeois et un sarrois).

L’objectif de la Journée était de définir, d’analyser et de discuter les besoins de chaque génération, de même que de favoriser la solidarité entre générations.

L’idée de la Journée intergénérationnelle est née lors du "Jugendkonvent", organisé le 24 avril 2013 à la Chambre des députés du Grand-Duché de Luxembourg.

La Journée était organisée par le ministère de la Famille, de l’Intégration et à la Grande Région, le Conseil supérieur des personnes âgées, le ministère de l'Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, le Ministerium für Soziales, Gesundheit, Frauen und Familie, le Landesseniorenbeirat de la Sarre, la Conférence générale de la jeunesse luxembourgeoise (CGJL), le RBS Center fir Altersfroen, le Centre information jeunes et le Deutsch-Luxemburgisches Schengen-Lyzeum.

Ont également été présents Nicolas Schmit, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire, les députés européens Charles Goerens et Georges Bach, les députés-maires Henri Kox (Remich) et Léon Gloden (Grevenmacher), de même que plusieurs représentants politiques de la Sarre, dont Andreas Storm, ministre sarrois des Affaires sociales, de la Santé, des Femmes et de la Famille.

Dans son discours d’ouverture, Corinne Cahen, ministre de la Famille, de l’Intégration et à la Grande Région, a remercié les différents organisateurs pour l’excellente préparation de la Journée.

Elle a tenu à souligner tout particulièrement l’excellente collaboration existante entre le Luxembourg et la Sarre, qu’elle souhaite développer davantage au cours des mois à venir.

Elle a insisté sur l’importance du dialogue et de la solidarité intergénérationnelles, deux éléments clés de la politique du ministère de la Famille et de l’Intégration.

Après avoir écouté les rapports des ateliers, Claude Meisch, ministre de l'Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, a tiré lors du discours de clôture les conclusions de la Journée.

Il a partagé l’idée de la ministre de la Famille et de l’Intégration de continuer à promouvoir l’échange actif entre les générations, entre autres en créant  des possibilités de rencontre et de discussion pour que chaque génération puisse profiter de l’expérience et de la singularité de l’autre.

Communiqué par le ministère de la Famille, de l’Intégration et à la Grande Région et le ministère de l'Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse