Rapport semestriel de l'Observatoire de la formation des prix

Communiqué – Publié le

L’inflation générale a reculé en 2013 et s’est élevée à 1,73%. Cette baisse s’explique en grande partie par l’évolution des produits pétroliers, qui ont reculé de 2,75% par rapport à 2012. De l’autre côté, le prix des produits alimentaires (+3,7%) et les prix administrés (+5,3%) ont augmenté plus rapidement que l’indice des prix à la consommation.

L’Observatoire de la formation des prix du ministère de l’Économie vient de publier la nouvelle édition de son rapport semestriel qui comprend, pour le deuxième semestre 2013, une analyse de l’évolution de l’inflation au Luxembourg, une comparaison de l’inflation avec les pays voisins et une analyse de l’évolution des prix administrés. L’inflation générale a reculé en 2013 et s’est élevée à 1,73%. Cette baisse s’explique en grande partie par l’évolution des produits pétroliers, qui ont reculé de 2,75% par rapport à 2012. De l’autre côté, le prix des produits alimentaires (+3,7%) et les prix administrés (+5,3%) ont augmenté plus rapidement que l’indice des prix à la consommation.

Le taux d’inflation est en recul dans les pays européens

Tout comme au Luxembourg, le taux d’inflation est en recul dans les pays européens. En 2013, le taux moyen de l’Union européenne a diminué passant de 2,6% à 1,5% et celui de la zone euro de 2,5% à 1,4%. Même si pour l’année 2013 l’évolution des prix a été moins rapide au Luxembourg, le taux d’inflation du Grand-Duché reste un des plus élevés de la zone euro. En comparaison avec ses pays voisins, le taux d’inflation du Luxembourg est le plus élevé. Dans ce sens, le taux d’inflation de la France se situe à 1%, celui de la Belgique à 1,2% et celui de l’Allemagne à 1,6%. Toutefois, le rapport indique que, pour des raisons méthodologiques, les comparaisons en termes d’inflation doivent être réalisées et analysées avec prudence.

Communiqué par le ministère de l’Économie