Xavier Bettel à la conférence internationale BARG

Article – Publié le

Le 25 mars 2014, le ministre des Communications et des Médias, Xavier Bettel, a prononcé le discours d’ouverture de la conférence internationale BARG (Billing, accounting and roaming group) de la GSM Association, la plus grande fédération des opérateurs mobiles représentant des opérateurs de plus de 200 pays.

Le 25 mars 2014, le ministre des Communications et des Médias, Xavier Bettel, a prononcé le discours d’ouverture de la conférence internationale BARG (Billing, accounting and roaming group) de la GSM Association, la plus grande fédération des opérateurs mobiles représentant des opérateurs de plus de 200 pays.

Xavier Bettel a souhaité la bienvenue aux plus de 500 experts internationaux du roaming venus au Luxembourg pour cette conférence de trois jours. Il a félicité les organisateurs d’avoir choisi le Luxembourg pour l’organisation de cet évènement. En effet, en raison de sa situation géopolitique, au cœur de l’Europe, pays neutre et ouvert, le Luxembourg représente depuis longtemps un lieu de rencontre des cultures et se prête donc parfaitement à accueillir un congrès dédiée à l’itinérance (roaming), donc à la communication transfrontalière. Terre d’immigration, membre fondateur de la communauté européenne, "les communications et échanges internationaux ont une longue tradition au Grand-Duché" , a expliqué Xavier Bettel.

Le développement de sociétés comme RTL et SES reflète cette tradition et a progressivement donné lieu au développement du secteur TIC au Luxembourg. Xavier Bettel a ensuite esquissé le tableau actuel du secteur TIC au Luxembourg qui se démarque par un nombre important de centres de données de premier ordre et une connectivité ultra-rapide qui relie le Luxembourg aux autres centres Internet en Europe. Il a précisé qu’en plus des sociétés télécom, de commerce électronique ou de jeux en ligne, le Luxembourg a également réussi à attirer des opérateurs internationaux de téléphonie mobile.

Le ministre des Communications et des Médias a enfin réitéré l’engagement du gouvernement en faveur du développement de réseaux de communication rapides et  interconnectés, désormais indispensables pour l’économie et les citoyens.