Lancement des travaux de réhabilitation du viaduc de la Sernigerbaach OA 1134

Communiqué – Publié le

Le viaduc de la Sernigerbaach a été dimensionné dans les années 1980 ne satisfait plus aux normes de calcul actuelles et ceci aussi bien du point de vue résistance que respiration des âmes. Une réhabilitation de l’ouvrage s’impose. De plus, l’évaluation des campagnes d’inspections a montré une série de pathologies qui indiquent des défauts importants au niveau du complexe d’étanchéité mettant en cause la durabilité de l’ouvrage.

Les travaux comportent:

  • la mise en conformité de la structure métallique qui consiste dans un raidissage longitudinal supplémentaire de la structure afin d’éviter des risques de dégâts de fatigue dus à la respiration des âmes;
  • une remise en état des encorbellements et des superstructures qui comporte la démolition de la superstructure existante avec mise à nu de l’extrados, le prolongement des aérateurs de chape, la mise en place d’un complexe d’étanchéité continu sous un nouveau trottoir collaborant en béton, le reconditionnement des corniches et de l’intrados des encorbellements, ainsi que l’installation de nouvelles glissières de sécurité conforme à la législation en vigueur.

Coût  prévisionnel des travaux: ~ 10 millions d’euros

Durée des travaux et trafic routier:

La durée globale du chantier pour les deux tabliers est estimée à 30 mois environ.

Les travaux commenceront le 7 avril 2014.

Vu l'importance du trafic sur l’autoroute A1 Luxembourg-Trèves, les travaux seront réalisés sous trafic. La circulation sera maintenue à 2x2 voies pendant toute la durée du chantier

  • 1 voie (la voie lente) sur le tablier en chantier. La voie rapide est transférée sur l’autre tablier.
  • 3 voies sur le tablier en circulation avec suppression de la bande d’arrêt d’urgence.

Une limitation de vitesse à 50 km/h sera tout de même nécessaire compte-tenu de la zone travaux et de l’absence de bande d’arrêt d’urgence. Cette limitation n’aura aucun impact sur le flux de circulation.

Communiqué par le ministère du Développement durable et des Infrastructures