_banner-smc

Télévision

Grâce à la large présence du câble depuis les années 1970 - au Luxembourg, 95% des ménages habitent des localités raccordées à la télévision par câble - les citoyens ont très tôt eu accès à une multitude de programmes télévisés. Captant les chaînes publiques des trois pays voisins, les résidents ont eu accès à dix chaînes publiques dès les années 1970.

Aujourd'hui, le câble reste le principal moyen de réception de la télévision au Luxembourg. Depuis 2008, tous les réseaux importants offrent la télévision numérique dans le câble. L’offre de base comprend plus de 80 services en numérique tandis que les principales chaînes sont toujours transmises en analogique.

Depuis 2008, une partie croissante des ménages a en outre la possibilité de recevoir la télévision par le biais de l’ADSL et peut dès lors choisir entre deux offres concurrentes pour la réception d’une gamme complète de programmes télévisés. Quelque 50.000 ménages reçoivent actuellement la télévision par satellite, soit exclusivement, soit en combinaison avec une autre forme de réception. Une minorité des ménages a recours à la réception terrestre. Depuis 2006 la diffusion terrestre des programmes luxembourgeois se fait en numérique. Le service de télévision quotidien en langue luxembourgeoise diffusé par la CLT-UFA a un statut particulier puisque cette société a pris l’engagement en 1995, engagement qui a été renouvelé dans le cadre de l’accord signé en 2007, d’assurer un service public de radio et de télévision en langue luxembourgeoise. Depuis les années 1990, d'autres chaînes ont été créées au Luxembourg. Depuis 2001, la Chambre des députés transmet les débats parlementaires en direct sur sa propre chaîne, Chamber TV. De nombreux programmes de télévision destinés à d'autres pays sont diffusés depuis le Luxembourg grâce à une concession luxembourgeoise.

En 2014, quatre concessions pour services luxembourgeois par câble, dix concessions pour services luxembourgeois par satellite et sept concessions pour services luxembourgeois à rayonnement international ont été accordées par le Gouvernement après consultation de l'Autorité luxembourgeoise indépendante de l'Audiovisuel.

La loi de 1991 sur les médias électroniques regroupe les programmes sous concession luxembourgeoise dans 4 catégories, déterminées en fonction du mode de diffusion (par fréquence terrestre, par satellite ou par câble) et en fonction de la couverture géographique:

  • les services radiodiffusés à rayonnement international sont diffusés par une fréquence terrestre, ou bien par satellite, ou par câble, et permettent d'atteindre, outre le public résidant et des publics internationaux;
  • les services radiodiffusés visant le public résidant sont diffusés par une fréquence terrestre, ou bien par satellite, ou par câble, et sont destinés à l'ensemble ou à une partie du public résidant au Grand-Duché de Luxembourg;
  • les services luxembourgeois par satellite;
  • les services luxembourgeois par câble;
  • les services de médias audiovisuels à la demande.