_banner-famille

Intégration

L’Office luxembourgeois de l’accueil et de l’intégration (OLAI) est une administration sous tutelle du ministère de la Famille, de l'Intégration et à la Grande Région, chargée de mettre en œuvre la politique d'intégration au Grand-Duché de Luxembourg.

La société luxembourgeoise se distingue avant tout par son caractère multiculturel. La population du Grand-Duché est composée de plus de 46% de ressortissants étrangers et l’on compte plus de 170 nationalités différentes au Luxembourg. L'intégration constitue donc un défi important pour le pays.

L'OLAI a, d’une part, pour tâche de s’employer à l'accueil, à l'hébergement et à l'encadrement social des demandeurs de protection internationale (DPI). D’autre part, l’OLAI s’attache à l'intégration des non-Luxembourgeois résidant dans le pays.

Plan d'action national d'intégration et de lutte contre les discriminations

Les principales mesures visant cette intégration sont reprises dans un plan d'action national d'intégration et de lutte contre les discriminations pluriannuel. Il est actualisé en fonction des défis et des besoins identifiés.

Contrat d’accueil et d’intégration

L’outil majeur œuvrant à cette intégration est le contrat d'accueil et d'intégration (CAI). Cet instrument novateur, a été créé par la loi du 16 décembre 2008 sur l'accueil et l'intégration des étrangers au Grand-Duché de Luxembourg.

Tout étranger (UE ou pays tiers) âgé de plus de 16 ans, légalement installé au Luxembourg et désirant s'y maintenir de façon durable, a la possibilité de signer ce contrat. La participation à une formation linguistique, à des cours d’instruction civique et à une journée d’orientation permet la validation du CAI.

Collaborations avec l’OLAI

Pour mettre en œuvre la politique d'intégration, l'OLAI entretient des relations étroites avec des associations et organisations non gouvernementales, conventionnées ou indépendantes, des organismes consultatifs, des instituts de recherche, ainsi qu’avec les communes.

Associations conventionnées par l’OLAI: