Mobilitéitsfest à la Gare centrale

Article – Publié le

Le 18 septembre 2014 dans la matinée, le Verkéiersverbond et les CFL ont accueilli les clients des transports publics dans le hall de la Gare centrale, offrant différents services pour leur exprimer un chaleureux "Merci" pour s’être décidés pour ce mode de transport durable. A l’entrée du hall, l’usager s’est vu accueilli par des stands de massage, de ballons, de fleurs et de cirage de chaussures, ce dernier étant opéré par l’asbl Stëmm vun der Strooss. Chaque client a reçu de petits cadeaux du Verkéiersverbond et des CFL ;  du jus, des pommes, des bouteilles d’eau, du café et des croissants étaient remis gratuitement aux passants.

Gilles Dostert, directeur général du Verkéiersverbond a accueilli le ministre du Développement durable et des Infrastructures François Bausch; l’échevine en matière de mobilité de la Ville de Luxembourg; Sam Tanson, le directeur général des CFL, Marc Wengler; la présidente du comité participatif de la prise en compte des besoins spécifiques, Claudia Monti et le directeur du TICE, Steve Arendt.

La délégation officielle a fait le tour des stands après la visite d’une installation sur le parvis de la gare. Un espace équivalant à 3 emplacements de parking pour voitures  a été transformé en un petit parc, offrant une aire de jeux pour enfants, une pelouse avec des sièges pour 8 personnes pour boire un café, jouer aux cartes, ou se relaxer, ainsi qu’un café mobile qui offrait des boissons aux intéressés. Le tout s’est déroulé dans cet espace normalement occupé par trois voitures. Cette installation visait à faire connaître l’action PARK(ing) DAG ou PARK(ing) DAY, une journée fixe au cours de laquelle des citoyens, des artistes et des activistes agissent ensemble pour convertir des places de parking payantes en espaces PARK (ing). Depuis 2005, PARK (ing) Day est devenu un mouvement mondial. Chaque année, de nouvelles formes d’espace public temporaire en milieu urbain à travers le monde sont  créées.

La visite officielle s’est terminée dans la verrière de la gare, par deux parcours de "mobilité réduite" (mise en situation en chaise roulante ou les yeux bandés) et des stands permettant de s’informer sur la situation des personnes à mobilité réduite. De plus, l’accent a été mis sur les aménagements pour les personnes à mobilité réduite (lignes de guidage, ascenseurs, annonces vocales, Braille,…) à la gare et les offres existantes pour personnes en chaise roulante, telles que le Rollibus, exposé sur le parvis de la gare.