Les pays du Benelux éliminent les obstacles au transport transfrontalier de conteneurs de 45 pieds

Communiqué – Publié le

Réunis en Comité de ministres Benelux, le ministre néerlandais des Affaires étrangères, Frans Timmermans, le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères et européennes, Jean Asselborn, et le représentant de la Belgique, M. Hoornaert, ont signé, le 29 septembre 2014 à Rotterdam, une décision Benelux autorisant le transport transfrontalier de conteneurs de maximum 45 pieds sur le territoire des pays du Benelux, en élargissant les possibilités de transport tout en réduisant les charges administratives pour les transporteurs.

L’utilisation des conteneurs de 45 pieds – conteneur maritime d’une longueur maximale de 13,72 mètres et d’une capacité de transport de 85 m3 – dans le transport international de conteneurs est en constante progression et gagne sans cesse en importance, notamment dans les ports du Benelux et en ce qui concerne l’acheminement vers les grandes plates-formes de distribution au sein de l’espace Benelux.

Soutenir le secteur de la logistique

Afin de soutenir le secteur de la logistique, les États du Benelux ont décidé de faciliter le transport de ces conteneurs par la route sur le territoire de leurs pays en supprimant les autorisations ou règles spéciales, alors que les transporteurs étaient jusque-là confrontés à de lourdes procédures administratives pour pouvoir transporter ce type de conteneurs au-delà de la frontière ainsi qu’à des autorisations spéciales pour franchir les frontières au sein de l’UE.

Les traités européens prévoient qu’en vue de l’achèvement du marché intérieur, les pays du Benelux peuvent aller au-delà de la situation actuelle au sein de l’UE, en dérogeant au besoin à cette réglementation européenne. C’est dans ce cadre que la décision du Benelux autorise le transport routier transfrontalier de conteneurs de 45 pieds au sein des pays du Benelux à condition de respecter certaines conditions techniques qui visent en particulier à garantir la sécurité. De plus, le régime s’applique uniquement aux transporteurs qui sont établis dans un des pays du Benelux.

Rappelant que le Benelux constitue un véritable carrefour historique de la circulation de marchandises et offre une multitude d’avantages au secteur du transport et la logistique, le ministre Asselborn s’est félicité de cette décision qui profitera également au secteur logistique luxembourgeois et devrait contribuer à renforcer la position du Grand-Duché en tant que plateforme logistique multimodale.

Communiqué par le ministère des Affaires étrangères et européennes