Le mur décoratif au rond-point Gluck à Gasperich va disparaître à la mi-octobre

Communiqué – Publié le

Suite au nombre élevé d’accidents à déplorer au giratoire Gluck à Gasperich au courant des dernières années, François Bausch, ministre du Développement durable et des Infrastructures, vient d’instruire ses services de procéder à une démolition immédiate du mur central du rond-point précité. Les travaux de démolition débuteront à la mi-octobre 2014.

Suite au développement lié à la création de 20 000 emplois au Ban de Gasperich et au Midfield, le giratoire devra de toute manière être transformé en carrefour à feux tricolores vers 2016/17. La démolition du mur est donc avancée afin de sécuriser ce point noir de notre réseau routier.

En général, des études à niveau international préconisent qu’un giratoire est uniquement justifié en cas d’une faible charge de trafic d’une part, ou quand la sécurité routière y fait obstacle. En Europe, il est généralement procédé à un réaménagement des giratoires à charge de trafic important en carrefours à feux tricolores pour plusieurs raisons:

  • Possibilité de prioriser activement les flux souhaités aux heures de pointe (p.ex. transport public, piétons, mais aussi transport individuel venant d’une direction précise) pour une évacuation plus efficace. Ceci n’est pas possible aux giratoires.
  • Impossibilité d’intégrer des couloirs bus dans des ronds-points; les bus se retrouvent souvent bloqués dans le flux de circulation individuelle.
  • Sécurité accrue pour la mobilité douce, donc vélos voire piétons qui traversent.

Communiqué par le ministère du Développement durable et des Infrastructures