Mission économique au Japon

Article – Publié le

Une mission économique présidée par S.A.R. le Grand-Duc héritier, accompagné de S.A.R. la Grande-Duchesse héritière, a été conduite par le Vice-Premier ministre, ministre de l’Économie, Étienne Schneider, en Corée du Sud et au Japon du 5 au 10 octobre 2014. Le ministre du Développement durable et des Infrastructures, François Bausch, a également participé à la mission. S.A.R. le Grand-Duc héritier a présidé pour la deuxième fois une mission économique en Corée du Sud et au Japon, mais il était pour la première fois accompagné de S.A.R. la Grande-Duchesse héritière lors d’une mission dans ces deux pays.

La deuxième étape de la mission à Tokyo, capitale du Japon, a commencé le 8 octobre.

La délégation d’affaires accompagnant le couple grand-ducal et les ministres durant cette mission économique s'est composé d’une soixantaine de représentants de 30 entreprises issues de plusieurs secteurs d’activité de l’économie luxembourgeoise, dont les secteurs de la logistique, des technologies de l’information et de la communication (TIC), de l’automobile, du tourisme, des sciences de la vie ainsi que de l’industrie du film.

Parmi les principaux objectifs de cette mission ont figuré notamment la recherche de nouvelles opportunités d’affaires ainsi que l’intensification des relations économiques existantes entre les entreprises des deux pays. À cette fin, Étienne Schneider et François Bausch ont rencontré des représentants politiques ainsi que des dirigeants d’entreprises sud-coréennes et japonaises. Des séminaires de promotion organisés conjointement par le ministère de l’Économie, les Luxembourg Trade and Investment Offices à Séoul et à Tokyo, Luxembourg for Business et la Chambre de commerce du Grand-Duché de Luxembourg ont permis aux entreprises luxembourgeoises d’entrer en contact ou d’approfondir leurs relations avec les entreprises locales.

La Corée du Sud, quinzième puissance économique mondiale, et le Japon, troisième puissance économique mondiale, comptent parmi les plus importants partenaires commerciaux du Luxembourg en Asie. Les marchés des deux pays représentent des opportunités considérables pour le Luxembourg.

Mercredi 8 octobre 2014

Programme culturel

Le mercredi 8 octobre, la délégation s’est rendue à Tokyo, où LL.AA.RR. le Grand-Duc héritier et la Grande-Duchesse héritière ont eu l’occasion de découvrir le sanctuaire shintoïste Meiji, situé en plein cœur de la ville et dédié aux âmes divines de l’empereur Meiji, mort en 1912, et de sa femme l’impératrice Shoken, morte en 1914. Ils y ont été accueillis par le vice-prêtre Shigehiro Miyazaki.

Le couple grand-ducal héritier a également visité le Musée Nezu qui abrite une importante collection de peintures, calligraphies, sculptures et céramiques japonaises.

Visite d’entreprise et séminaire

Étienne Schneider a eu une entrevue avec le président et directeur-général de Central Glass, fabricant japonais de verre et de produits chimiques. L’entreprise va acquérir le fabricant de verre Guardian Automotive au Luxembourg pour développer ses activités en Europe et en même temps consolider l’activité de l’entreprise au Grand-Duché. François Bausch a participé de son côté à un séminaire dédié aux secteurs de la logistique luxembourgeois et japonais.

Jeudi 9 octobre 2014

Entrevues politique

Le jeudi 9 octobre, LL.AA.RR. le Grand-Duc héritier et la Grande-Duchesse héritière, ainsi qu’Étienne Schneider ont eu une entrevue avec le Premier ministre du Japon, Shinzo Abe. Les relations bilatérales ainsi que l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Japon, actuellement en cours de négociation, étaient au centre des discussions. Lors de la Présidence luxembourgeoise du Conseil de l’Union européenne au deuxième semestre 2015, le Luxembourg pourra aider à relancer les discussions au sujet de l’accord de libre-échange. En outre, le Japon, qui souhaite relancer son économie en attirant des investissements étrangers, pourra profiter de l’expérience dont le Luxembourg dispose dans le domaine des fonds d’investissement.

François Bausch a rencontré de son côté le secrétaire d’État à l’Aménagement du Territoire, aux Infrastructures, aux Transports et au Tourisme du Japon, Issei Kitagawa.

Rencontre avec la famille impériale

Le couple grand-ducal héritier e été accueilli dans le cadre d’un déjeuner par Leurs Majestés Impériales l’empereur Akihito et l’impératrice Michiko Shoda au palais impérial japonais. Ils ont également été reçus par Sa Majesté Impériale le prince héritier Naruhito au palais Akasaka.

Séminaires

Deux séminaires ont eu lieu: un séminaire dédié au secteur des TIC, en présence de représentants de ce secteur au Luxembourg et au Japon, ainsi que le séminaire économique "Luxembourg, your prime business hub in Europe", en présence de LL.AA.RR. le Grand-Duc héritier et la Grande-Duchesse héritière, d’Étienne Schneider et de François Bausch. Ce séminaire a été organisé conjointement par la Chambre de commerce du Grand-Duché de Luxembourg, le Luxembourg Trade and Investment Office à Tokyo, le Belgo-Luxembourg Market Council in Japan, l’Organisation japonaise du commerce extérieur, le Keidanren, le Japan Trade Council et la Chambre de commerce de Tokyo. Ces séminaires ont permis à la délégation luxembourgeoise de présenter aux investisseurs potentiels japonais les avantages de l’environnement économique luxembourgeois.

Rencontres avec des entrepreneurs

Le couple grand-ducal héritier, Étienne Schneider et François Bausch ont également eu l’occasion de rencontrer des jeunes entrepreneurs japonais actifs dans le domaine des TIC, notamment les responsables de Chatwork, une société japonaise qui a ouvert son quartier général européen au Luxembourg cette année, et les dirigeants de Skeed, qui ont également ouvert un bureau au Luxembourg en 2013, en tant que première étape de leur expansion en Europe. Chatwork offre une plateforme de communication pour les entreprises utilisée par 46.000 entreprises dans 170 pays. Skeed offre des produits de technologie de pointe de réseau pour les services informatiques et de distribution.

François Bausch a aussi eu une entrevue avec des représentants de Keidanren, la Fédération des organisations économiques japonaises. Par ailleurs, Étienne Schneider a été accueilli par les dirigeants de Hitachi Transport System (HTS), une entreprise japonaise active dans le domaine de la logistique terrestre. HTS a acquis 51% de MARS logistics. L’opérateur turc est un important partenaire de CFL Multimodal, un des principaux acteurs en logistique multimodale au Luxembourg, pour l’acheminement de biens en provenance et à destination de la Turquie.

Vendredi 10 octobre 2014

Entrevues politiques

S.A.R. le Grand-Duc héritier et Étienne Schneider ont eu une entrevue avec la ministre de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie du Japon, Yuko Obuchi. Les relations économiques bilatérales étaient au centre des discussions.

Étienne Schneider a également rencontré le secrétaire d’État aux Affaires étrangères du Japon, Minoru Kiuchi. Ils ont signé une convention bilatérale en matière de Sécurité sociale entre le Japon et le Luxembourg. La Convention, qui a pour objet essentiellement l’assurance pension, couvre toutes les personnes qui sont ou ont été soumises à la législation de la Sécurité sociale japonaise ou luxembourgeoise, sans distinction de nationalité. Elle contribue à accroître l’attractivité du Luxembourg comme pays de travail et de résidence pour les ressortissants japonais. La Convention devrait procurer des avantages (dont notamment une sécurité juridique accrue, la totalisation des périodes de cotisation accomplies dans les deux pays ainsi qu’une réduction des barrières administratives) aux quelques 600 ressortissants japonais vivant au Luxembourg ainsi qu’à la trentaine de citoyens luxembourgeois vivant au Japon.

Visites d’entreprises et séminaire

Le couple grand-ducal héritier et Étienne Schneider ont également rencontré le président et CEO de Rakuten, Hiroshi Mikitani. Le groupe japonais fondé en 1997 et actif dans le domaine du e-commerce a implanté son centre IT au Luxembourg en 2012. L’entreprise a affirmé vouloir encore développer ses activités au Grand-Duché.

LL.AA.RR. le Grand-Duc héritier et la Grande-Duchesse héritière, ainsi qu’Étienne Schneider et François Bausch ont participé par la suite à une visite guidée de Paul Wurth IHI Co. Ltd, une société commune à parts égales créée en 2012 par la société luxembourgeoise Paul Wurth SA et la société japonaise IHI Corporation, active dans le domaine des technologies de production de fonte. Le ministre de l’Économie a affirmé le soutien que l’État, en tant que coactionnaire de Paul Wurth, apporte à ce projet. Ils ont eu l’occasion de visiter le musée de l’histoire des technologies d’IHI, témoignant de plus de 150 ans d’histoire de l’industrie lourde au Japon.

LL.AA.RR. le Grand-Duc héritier et la Grande-Duchesse héritière ainsi qu’Étienne Schneider ont aussi rencontré Yoshiharu Inaba, président et CEO de Fanuc, fabricant de robotique japonais, ayant son siège européen au Luxembourg.

François Bausch a également eu l’occasion de se rendre au nouveau terminal logistique situé aux abords de l’aéroport international de Tokyo-Haneda, le Haneda Chronogate.

Le couple grand-ducal héritier et Étienne Schneider ont par ailleurs assisté à une table ronde en présence des directeurs de la Japan Association of New Economy (JANE) et de l’entreprise LINE, développeur de l’application de messagerie instantanée du même nom.

Une discussion en panel en présence d’Étienne Schneider et de François Bausch s’est déroulée dans le cadre d’un séminaire dédié aux secteurs des sciences de la vie luxembourgeois et japonais. Ce séminaire a été organisé en étroite collaboration entre le Luxembourg Centre for Systems Biomedicine (LCSB), le System Biology Institute et le Riken Research Institute. Le LCSB et le centre de biomédecine japonais Riken Center for Integrative Medical Sciences ont signé à cette occasion une déclaration d’intention dans le but de mettre en place une collaboration dans la domaine de la recherche.

Au programme figuraient également des workshops dédiés aux secteurs de l’industrie du film et du tourisme. 40 participants japonais étaient présents lors du workshop touristique, parmi eux les représentants des plus importants voyagistes et compagnies aériennes du pays.

Des contacts prometteurs

Lors d’une conférence de presse, Étienne Schneider et François Bausch se sont montrés satisfaits quant à la qualité des entretiens qu’ils ont eus lors de la mission économique au Japon. Un bon nombre de jeunes entrepreneurs japonais actifs dans le domaine des TIC compte se rendre prochainement au Luxembourg pour analyser de près les possibilités d’y développer leurs activités, a dit le ministre de l’Économie. Le ministre du Développement durable et des Infrastructures a annoncé qu’un accord entre Cargolux et Japan Airlines a été réalisé afin d’optimiser la livraison de fret sur leurs lignes respectives. Dans le but de développer davantage les relations économiques entre les deux pays, les autorités japonaises ont été invitées à mener de leur côté une mission économique au Luxembourg.

Le consul général honoraire du Grand-Duché de Luxembourg avec juridiction sur le Japon, Hajime Sawabe, a accueilli la délégation officielle dans le cadre d’un déjeuner, tandis que l’ambassadrice du Grand-Duché de Luxembourg au Japon, Béatrice Kirsch, a offert en soirée une réception en l’honneur de LL.AA.RR. le Grand-Duc héritier et de la Grande-Duchesse héritière ainsi que d’Étienne Schneider et de François Bausch. Cette réception a clôturé la mission économique.