Poursuite de la reprise vigoureuse du marché des assurances au cours du troisième trimestre 2014

Communiqué – Publié le

L’encaissement au troisième trimestre 2014 des entreprises d’assurances directes poursuit son mouvement de croissance: toutes branches d’assurances confondues, les primes sont en augmentation de 30,74% par rapport au troisième trimestre de 2013.

Sur les neuf premiers mois de 2014, l’encaissement global progresse de 20,40% et frôle à 1,45% près celui de la même période de l’année record 2010, les primes augmentant de 23,25% en assurance-vie et de 2,72% dans les branches de l’assurance non vie.

En assurance-vie, la progression sur 9 mois de 23,25% de l’encaissement enregistrée en 2014 se décompose en une croissance de 41,38% de l’encaissement relatif aux produits à rendements garantis, en dépit du maintien à bas niveau des taux d’intérêt, et en une augmentation bien plus modeste mais néanmoins significative de 8,42% de celui des produits vie en unités de compte.

Le total des provisions techniques des assureurs vie s’établit à 130,38 milliards d’euros à la fin septembre 2014, en progression de 15,00% par rapport à la fin septembre 2013, et de 3,25% par rapport à la fin juin 2014. L’augmentation de 4,10 milliards du 3e trimestre 2014 est imputable à raison de 2,57 milliards à une collecte nette positive, les nouvelles primes dépassant largement les rachats tant pour les produits à taux garantis que pour ceux en unités de compte. Le taux de rachats par rapport aux provisions techniques se situe pour la première fois depuis le 3e trimestre 2010 en dessous de la barre de 8%.

L’assurance non-vie progresse de 2,72% sur les neuf premiers mois de 2014. Les assureurs travaillant essentiellement, sinon exclusivement sur le marché luxembourgeois, enregistrent une croissance de leur encaissement de 5,15%. Avec une augmentation de 1,49% de leur encaissement, les entreprises opérant à l’étranger dans les branches d’assurances non-vie hors assurances maritimes affichent un taux de progression nettement moins important.  Le taux de croissance modeste des affaires internationales, qui tranche avec ceux supérieurs à 10% régulièrement constatés depuis 2012, s’explique par le gonflement de l’encaissement de 2013 par une prime pluriannuelle très importante et non récurrente. L’assurance maritime pour laquelle seuls les chiffres du 1er semestre sont disponibles et qui est essentiellement le fait de quelques grandes mutuelles dont l’encaissement reflète l’évolution des sinistres a progressé de 3,16% au cours de cette période.

L’ensemble des données est disponible sur le site internet www.commassu.lu du Commissariat aux assurances. 

Communiqué par le Commissariat aux assurances