Visite de courtoisie du Premier ministre du Royaume de Belgique, Charles Michel, à Luxembourg

Article – Publié le

En date du 5 novembre 2014, le Premier ministre du Royaume de Belgique, Charles Michel, a rencontré son homologue luxembourgeois Xavier Bettel à l’occasion d’une visite de courtoisie au Luxembourg. Lors d’une conférence de presse conjointe, le Premier ministre luxembourgeois s’est félicité des rapports de bonne coopération et d’amitié qui caractérisent les relations entre les deux pays et aussi les relations personnelles entre les deux chefs de gouvernement. "Je suis heureux que Charles Michel ait pris le temps d’effectuer si rapidement une visite au Luxembourg", a précisé Xavier Bettel. Le Premier ministre luxembourgeois a souligné les liens historiques et politiques qui unissent la Belgique et le Luxembourg. Il a évoqué la réalité vécue au quotidien par les quelque 19.000 résidents d’origine belge au Grand-Duché et surtout les 40.000 transfrontaliers belges qui travaillent au Luxembourg. 

Réunion conjointe des Conseils de gouvernement le 5 février 2015

Le Premier ministre belge, Charles Michel, a évoqué 3 sujets phares: la question de la fiscalité, la question des transports et la question des choix en matière d’énergie. Ces trois volets politiques feront dans les semaines à venir l’objet d’une coopération renforcée entre les deux pays. Cette coopération aboutira ensuite le 5 février 2015 dans un Conseil des ministres conjoint en vue d’arriver à des décisions concrètes. "Nous voulons éviter des lourdeurs administratives en matière fiscale tout en favorisant la libre circulation des salariés", a précisé Charles Michel à propos du volet fiscal.

En ce qui concerne la question des transports, le Premier ministre Xavier Bettel a pour sa part rappelé les difficultés et le temps important à consacrer si on veut se rendre d’une capitale à l’autre. Les deux chefs de gouvernement ont tenu à souligner leur volonté à trouver des solutions concrètes pour améliorer les conditions de transport. Charles Michel a précisé qu’il faudra amplifier les efforts et renforcer les investissements et la coopération.

En matière de stratégie énergétique, le Premier ministre belge a rappelé que son pays avait fait des choix. Il a précisé que l’aspect de la sécurité et la sûreté notamment des installations nucléaires était primordial et qu’au niveau des analyses, des équipes internationales et indépendantes seraient en charge.

Charles Michel et Xavier Bettel ont encore souligné la bonne coopération qui existe au niveau du Benelux. Le 1er avril 2015 aura lieu un sommet Benelux auquel seront également associé des parlementaires.