Signature de la Convention sur l’échange réciproque et transfrontalier de données géographiques

Communiqué – Publié le

Les responsables pour les données géographiques des administrations du cadastre et de la cartographie de la Grande région signent la convention sur l’échange réciproque et transfrontalier de données géographiques.

En dépit de l’abolition des frontières européennes, la cartographie demeure une matière éminemment nationale. Les disparités entre les données géographiques restent marquées. Ce problème est particulièrement aigu dans les zones frontières entre les territoires de la Grande Région vu la mobilité professionnelle, le réseau de transports et la concentration démographique que l’on y observe. Grâce à cet effort unique d’échange réciproque des données géographiques, de nombreux services de première importance tels que les services d’urgence et d’intervention, seront sensiblement facilités.

La convention sur l’échange réciproque et transfrontalier de données géographiques, passée le 12 décembre 2014 à Mons pour une durée initiale de cinq ans, permet l’échange gratuit et réciproque des données géographiques limitrophes et de leurs mises à jour. Sans visée commerciale, cette convention marque une avancée décisive dans la coopération géographique interrégionale. Elle soutient l’effort collectif de développement économique et social d’une région multiculturelle européenne. La signature de cet accord peut être qualifiée d’historique puisqu’elle est le fruit d’une collaboration inédite pour une Europe moderne et véritablement intégrée.

Le calendrier de la Grande Région édition 2015 est arrivé

Après avoir signé la convention, les délégations ont présenté à Mons l’édition 2015 du fameux calendrier de la Grande Région.

Sports et loisirs, tel est le titre du nouveau calendrier. Comme chaque année des photos impressionnantes séduisent et invitent les gens à visiter les différents terroirs de la Grande Région.

La moitié des photos montre  les sports typiques de la Grande Région, notamment le jeu de quilles au Luxembourg, le ski dans les Vosges ou les randonnées dans les Ardennes. L’autre moitié du calendrier est consacrée à l’évasion: le parc d’attractions préhistorique Gondwana près de Neunkirchen dans la Sarre ou la fête locale à Mons basée sur des traditions ancestrales nommée "Ducasse" et reconnue comme chef-d'œuvre du patrimoine oral et immatériel de l'humanité par l'Unesco.

Environ 80% des décisions administratives et économiques ont une relation spatiale et sont géo-référenciées. La base pour une référence dans l’espace est créée par les administrations de mensuration et du cadastre de la Grande Région, qui recueillent les données nécessaires et les mettent  à disposition. Ainsi s’explique la particularité du calendrier que les photos aux couleurs magnifiques sont complétées par des photos aériennes et par des extraits de carte.

Le calendrier de la Grande Région 2015 présente  de nouveau le cachet moderne des années passées. Le format est 32 x 46 cm. Chaque feuille comprend deux parties : en haut une photo montrant le sujet, en bas des photos aériennes, des extraits de cartes topographiques et le calendrier. Les explications en deux langues concernant le motif se trouvent reparties sur huit pages à la fin du calendrier.

Les institutions suivantes participaient à l’élaboration du calendrier:

  • Administration du cadastre et de la topographie du Grand-Duché de Luxembourg;
  • Institut national de l’information géographique et forestière de la France;
  • Préfecture de Région Lorraine;
  • Institut géographique national de la Belgique;
  • Landesamt Vermessung, Geoinformation und Landentwicklung  des Saarlandes et Landesamt für Vermessung und Geobasisinformation Rheinland-Pfalz.

Au Luxembourg le calendrier est distribué gratuitement par l’Administration du cadastre et de la topographie exclusivement sur commande et selon disponibilité du stock aux conditions suivantes:

1. Les commandes ne sont acceptées qu’au téléphone no 44901-1, 2.   les calendriers ne sont distribués qu’aux résidents au Luxembourg, 3. l’exemplaire commandé doit être enlevé au bâtiment central de l’administration 54, avenue G. Diderich à Luxembourg endéans trois jours suivant la commande sous peine de voir annulé la commande ce délai passé. Les exemplaires ne sont pas envoyés par voie postale.   

Communiqué par l’Administration du cadastre et de la topographie