Mobilité douce

François Bausch présente les résultats d’un sondage sur la mobilité douce au Luxembourg

Article – Publié le

En date du 28 janvier 2015, François Bausch a présenté les résultats d’un sondage sur la mobilité douce (piétons, vélo) au Luxembourg en collaboration avec TNS-Ilres. "Il s’agit du premier sondage effectué au Grand-Duché quant au comportement des résidents et frontaliers par rapport à la mobilité douce et leur évaluation des infrastructures existantes", a précisé le ministre.

Depuis février 2014, une cellule "mobilité douce", coordonnée par Christophe Reuter, est opérationnelle au sein du MDDI, parallèlement à une division de la mobilité durable auprès de l’Administration des ponts et chaussées, dirigée par Thierry Schwartz. Les deux services sont chargés conjointement de la mise en œuvre d’une infrastructure complète pour la mobilité écologique.

Une prochaine étape s’annonce d’ores et déjà: le projet de loi relatif au réseau cyclable national sera à l’ordre du jour de la Chambre des députés fin février.

En somme, le sondage a révélé qu’au courant de l’année passée, 60% des résidents ont utilisé le vélo et qu'ils souhaitent l’utiliser davantage. Au cours de l’année 2014, quelque 325000 vélos ont circulé au Grand-Duché, ce qui est comparable au nombre de voitures particulières immatriculées auprès de la SNCT.

François Bausch a précisé que "les résultats sont un outil important pour la collaboration entre le ministère et les communes, en vue d’améliorer les conditions de la mobilité douce dans le milieu urbain au Luxembourg".