Banner MAEE

Organisations économiques internationales

La Direction des relations économiques internationales et des affaires européennes assure la définition et la représentation de la politique économique internationale au sein des organisations multilatérales telles que l’OMC ou l’OCDE. 

Organisation de Coopération et de Développement économiques (OCDE)

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a succédé en 1961 à l’Organisation européenne de coopération économique (OECE) qui était issue du Plan Marshall et avait été établie en 1948 pour la reconstruction des économies européennes dans l’après-guerre. La mission de l’OCDE a été d’aider les gouvernements à réaliser une croissance économique durable, une progression du niveau de vie dans ses pays membres et d’assurer la stabilité financière.

Le Luxembourg faisait partie de l’OECE et est membre fondateur de l’OCDE. Le Luxembourg est accrédité auprès de l’Organisation par un représentant permanent. De nombreux experts des ministères et administrations luxembourgeois participent aux réunions techniques et groupes de travail spécialisés entre pays membres et d’autres pays au siège de l’organisation à Paris. Diverses études, analyses et évaluations sur le Luxembourg ont déjà été réalisées par l’OCDE, souvent en étroite collaboration avec les experts nationaux.

Organisation mondiale du Commerce (OMC)

L'Organisation mondiale du commerce (OMC) est née en 1995 et réunit, à ce stade, 153 États membres. Siégeant à Genève, l’OMC a pour objectif de favoriser autant que possible la bonne marche, la prévisibilité et la liberté des échanges internationaux. Au cœur du système commercial multilatéral se trouvent les Accords de l'OMC, négociés, signés et ratifiés par la plus grande partie des puissances commerciales du monde. Ces accords forment un corpus de règles juridiques de base du commerce international garantissant aux pays membres des droits commerciaux, les contraignant également à limiter leur politique commerciale dans l'intérêt de tous. L'OMC se charge également de trancher en cas de conflit commercial entre pays membres.

Les États membres de l'Union européenne sont membres à part entière de l'OMC, mais l'UE en tant que telle figure également parmi les membres de l'Organisation, ce qui accroît le poids des positions communes européennes. L'UE, par souci d'efficacité, parle d'une seule voix à l'OMC. Le Luxembourg, membre fondateur de l’OMC, est représenté auprès de l'Organisation par sa représentation permanente à Genève.