Banner MAEE

Protocole et chancellerie

La Direction du protocole et de la chancellerie du ministère des Affaires étrangères et européennes assure le service protocolaire pour le gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg.

Parmi ses tâches, nombreuses et variées, l’organisation des visites de dignitaires étrangers et l’encadrement de cérémonies officielles sont probablement les plus visibles. Dans ce contexte, elle est entre autres en charge des questions logistiques, comme la réservation du salon d’honneur de l’aéroport de Luxembourg et les demandes de port d’armes et de fréquences.

En tant que premier interlocuteur des missions diplomatiques accréditées au Luxembourg, la Direction du protocole et de la chancellerie est notamment en charge de l’accréditation des ambassadeurs.

Elle assure par ailleurs la gestion administrative du corps diplomatique, des institutions européennes et des organisations internationales. De ce fait, la Direction du protocole gère les demandes de cartes d'identités diplomatiques et de légitimation, de même que les déclarations de changements concernant le lieu de résidence, l'état civil / naissance, la cessation de fonctions et d'annulation de titre des titulaires de ces cartes et titres.

La Direction du protocole et de la chancellerie est aussi en charge de la gestion du corps consulaire (honoraire et de carrière) au Luxembourg, comme de celle du corps consulaire luxembourgeois à l’étranger.

Par ailleurs, il incombe à la Direction du protocole et de la chancellerie d’assurer, en coopération avec les missions diplomatiques et consulaires, l’assistance consulaire aux ressortissants luxembourgeois qui se trouvent en détresse à l’étranger (situation de crises, perte de documents d’identité, accident ou maladie grave, détention, etc.).

Enfin, la Direction du protocole et de la chancellerie assure la transmission de documents judiciaires et officiels émanant des autorités luxembourgeoises vers l’étranger et elle réceptionne pour le compte de l’État luxembourgeois les mêmes types de documents provenant d’autorités étrangères.