Lydia Mutsch et l’Association nationale des Victimes de la Route (AVR) réfléchissent aux possibilités d’optimiser le traitement des traumatismes

Article – Publié le

Le 4 mars 2015, la ministre de la Santé Lydia Mutsch a reçu au ministère de la Santé  des représentants de l’Association nationale des Victimes de la Route (AVR). L’AVR est une association sans but lucratif,  conventionnée avec le ministère de la Famille qui offre un soutien et une assistance morale, psychologique et administrative aux victimes de la route et à leurs proches après un accident.

L’objectif de cette entrevue était d’explorer ensemble des possibilité de collaboration en réfléchissant aux possibilités d’optimiser le traitement des traumatismes par des professionnels, et ce, en impliquant différents acteurs du secteur santé. Selon L’AVR les victimes de la route rencontrent le plus grand problème après leur hospitalisation et leur éventuelle rééducation, car le suivi psychologique, garanti au centre réhabilitation, manque aux victimes lorsqu’ils sont de nouveau à la maison.