Francine Closener lance la modernisation des structures touristiques

Communiqué – Publié le

Moyennant une modernisation des structures existantes, combinée à une professionnalisation plus poussée des acteurs publics agissant au niveau régional et national, le ministère de l’Économie souhaite consolider et renforcer le développement économique du tourisme au Luxembourg. Grâce à des structures adaptées et une mise en commun de certains efforts, il s’agit de valoriser à l’avenir davantage le patrimoine touristique des différentes régions par une promotion cohérente et une commercialisation efficiente.

Le secteur touristique représente aujourd’hui près de 6,5% du PIB national et emploie directement et indirectement 19.500 personnes. L’analyse de la situation actuelle a notamment révélé que le potentiel pour des synergies opérationnelles entre acteurs touristiques, publics et privés, n’est pas exploité au maximum. Les objectifs de la promotion du tourisme pourraient être organisés plus efficacement.

En outre, une interaction plus importante entre l’Office national du tourisme (ONT), les quatre Offices régionaux du tourisme (ORT) actuels et d’autres acteurs s’avère nécessaire afin que les intérêts communs de l’ensemble des parties prenantes soient mieux représentés et pris en compte. Au sein de l’ONT, qui est en charge de la promotion touristique du pays, il existe en effet une sous-représentation de certaines régions (communes et syndicats) et d’acteurs importants du secteur (publics/privés) ayant pourtant un potentiel de contribution considérable.

Constitué sous forme d’une a.s.b.l., la structure actuelle de l’ONT ne permet pas que l’ensemble des régions et des acteurs désireux d’investir dans le secteur touristique soient représentés de façon équitable. De surcroît, le statut juridique actuel de l’ONT en tant que coordinateur limite son champ d’action et ne lui permet pas d’exercer une activité commerciale.

La secrétaire d’État à l’Économie Francine Closener a présenté en date du 13 mars 2015 au conseil d’administration de l’ONT les principales mesures envisagées pour assurer une gouvernance optimale au niveau de la coordination des organismes touristiques:

  • une extension du rôle de l’ONT comme point de contact avec renforcement de son rôle de coordinateur national:
    • entre les acteurs publics et privés en charge de la promotion touristique;
    • au niveau de la conception de produits touristiques jusqu’à leur déploiement commercial;
  • une représentation professionnelle de chaque région à travers les ORT agissant comme point de contact unique pour les communes / syndicats et pour l’ONT. Cette approche garantit une plus grande visibilité des produits et services relevant des différentes régions. 

Dans la future configuration, les communes ou syndicats n’adhèrent plus simultanément à plusieurs organismes (ORT et ONT), mais cotisent directement dans leur ORT respectif qui les représente dans les organes décisionnels de l’ONT. Ceci garantit un financement équitable et une gouvernance représentative de la promotion touristique nationale. Partant, il y a lieu de considérer la création d’un ORT regroupant les communes / syndicats du Centre et de l’Ouest du pays.

Afin que l’ONT puisse à l’avenir jouer pleinement son rôle d’entité coordinatrice, il importe de lui conférer la forme juridique d’un groupement d’intérêt économique (G.I.E.) permettant une plus grande souplesse d’organisation et une meilleure collaboration des parties prenantes autour de leurs intérêts communs.

La secrétaire d’État à l’Économie, Francine Closener, se réjouit que la modernisation envisagée profitera à l’ensemble des acteurs: "Le nouveau modèle assure une meilleure représentativité de chaque région et des forces vives du secteur au sein de l’ONT, dont la mission simplifiée de coordinateur national lui permet de se concentrer sur la promotion du tourisme et de collaborer le cas échéant avec des acteurs privés. Le resserrement des structures fera que les communes et les syndicats seront en contact direct avec leur ORT respectif. Les initiatives bénévoles au niveau communal et régional seront davantage valorisées au sein des ORT dont le rôle et la représentativité au sein de l’ONT seront renforcés. En outre, la modernisation des structures n’impliquera aucun changement pour le personnel existant au sein de l’ONT ou des ORT."   

Lors des assemblées générales des différents ORT qui auront lieu la semaine prochaine, Francine Closener exposera la modernisation des structures touristiques. Celle-ci sera ensuite soumise à l’assemblée générale de l’ONT en date du 25 mars 2015.  

Communiqué par le ministère de l’Économie