Banner de la Coopération luxembourgeoise

Déclarations sur la politique de coopération

Chaque année, le ministre des Affaires étrangères et européennes prononce la déclaration sur la politique de coopération au développement devant la Chambre des députés.

Déclaration sur la politique de coopération 2014

La déclaration sur la politique de coopération au développement, prononcé le 6 novembre 2014 à la Chambre des députés par le ministre M. Romain Schneider, a réaffirmé l’importance de la coopération au développement comme part entière de la politique étrangère luxembourgeoise.

M. Romain Schneider a rappelé que la pauvreté et le développement sont des défis globaux auxquels toute la communauté internationale, y compris le Luxembourg, doit fournir une réponse. Pour cette raison, la coopération au développement et l’action humanitaire ne constituent pas un luxe qu’on s’offre lorsqu’on se porte bien, mais sont une partie intégrante de la responsabilité globale qui incombe à nous tous.

Les moyens humanitaires peuvent s’avérer utiles dans les situations d’urgence, de transition et pour la prévention et se basent sur les principes du droit international humanitaire. Le ministre a cependant rappelé que la coopération au développement tout comme l’action humanitaire devront déboucher sur un développement à plus long terme pour que des structures durables voient le jour, permettant de faire avancer à terme de manière autonome le pays et les personnes.

Le ministre a également souligné l’engagement dans la durée pris par le gouvernement luxembourgeois pour la coopération au développement, avec un engagement annuel d’au moins 323 millions d’euros ou 1% du RNB pour les années à venir.

Avec la conférence d’Addis - Abeba sur le financement du développement, le sommet à New York en septembre pour fixer les nouveaux objectifs du développement durable (devant succéder aux OMD) et le sommet mondial sur le climat (COP21) à Paris en fin d’année, l’année 2015 sera une année charnière au niveau institutionnel pour la coopération au développement et M. Schneider a réitéré l’engagement luxembourgeois envers ces processus surtout dans le cadre de la présidence luxembourgeoise du Conseil de l’Union européenne.

Le ministre a également rappelé que 2015 était déclarée "Année européenne pour le développement" par la Commission européenne et sera marquée tout au long de l’année au Luxembourg à travers différents événements socio-culturels pour sensibiliser la population luxembourgeoise aux enjeux de la coopération au développement.

Le ministre de la Coopération et de l’action humanitaire a conclu son intervention en rappellent que la bonne gouvernance, le respect des droits de l’homme, la lutte contre la corruption, le désarment et la réintégration des enfants soldats, les droits des femmes et enfants sont tout aussi des facteurs qui contribuent au développement. C’est pour cette raison que - bien que faisant partie intégrale - la coopération au développement n’est qu’un instrument parmi d’autres de la politique étrangère luxembourgeoise.

Archives

Discours originaux des déclarations de politique étrangère depuis 2000:

Newsletter

Pour être informé de la mise en ligne des actualités concernant la déclaration sur la politique de coopération, vous pouvez vous inscrire à notre newsletter.

Procédure d'inscription

  1. sélectionner la rubrique Actualités;
  2. choisir l'événement Déclaration sur la politique de coopération;
  3. cocher le titre ministériel ‘Ministre de la Coopération et de l'Action humanitaire’.
Copie d'écran de la newsletter