Information et recommandations concernant un pic de pollution aux particules fines PM10, en augmentation

Communiqué – Publié le

Le seuil de concentration (moyenne sur 24 heures) de 50 µg/m³ (millionièmes de gramme par mètre cube d’air) a été dépassé le 19 mars 2015 à 3 stations:

72 µg/m³ à Luxembourg-Bonnevoie, 67 µg/m³ à Esch/Alzette et 69 µg/m³ à Beidweiler.

Vu les concentrations proches les unes des autres, une pollution aux particules fines est donc observable à une plus large échelle dans le Grand-Duché de Luxembourg et dans la Grande Région.

La présence d’une inversion thermique (sol froid ou gelé donc air froid proche du sol et une masse d’air réchauffée qui se superpose sur cet air froid) fonctionne comme un couvercle en maintenant les polluants sur place. Des vitesses de vent relativement faibles limitent la dispersion des polluants.

Il est recommandé aux populations vulnérables et sensibles (personnes souffrant de pathologies cardio-vasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques, personnes immunodéprimées) de prendre des précautions, par exemple en évitant des sorties plus ou moins prolongées en plein air.

Si les conditions météorologiques d’aujourd’hui persistent le 21 mars 2015, on peut s’attendre également à des niveaux élevés.

Un changement de la météo (absence de brouillard, vent et pluie) met fin à cet épisode de pollution et aux concentrations élevées en PM10.

Concernant les valeurs limites des poussières fines dans l’air ambiant prescrites dans l’Union européenne et reprises dans la législation nationale, des dépassements n’ont pas été constatés dans le passé.

Les concentrations en particules PM10 au Grand-Duché de Luxembourg peuvent être consultées sur le site internet suivant:www.emwelt.lu (liens rapides; qualité de l’air)

Communiqué par le ministère du Développement durable et des Infrastructures / Département de l’environnement