Carrefour N3/CR132 au lieu-dit "Schlammesté"

Communiqué – Publié le

Le carrefour névralgique au lieu-dit "Schlammesté" faisait l’objet de différentes propositions de réaménagement et fût également analysé en janvier 2013 au sein du Groupe de travail "Audits de sécurité", regroupant différents experts de la sécurité routière.

L’audit de sécurité concluait que la configuration du carrefour en soi n’est pas la raison pour sa dangerosité. De même le réaménagement du carrefour N3/CR132 en un carrefour à sens giratoire n’est pas la solution adaptée, ni pour améliorer sa sécurité, ni pour répondre aux besoins de tous les modes de transport et les flux de circulation y dépendant.

Comme mesure immédiate, l’étude d’audit proposait de renforcer la signalisation verticale et de limiter la vitesse maximale autorisée à 70 km/h sur la route de priorité N3. Ensuite, le carrefour serait à équiper par des signaux colorés lumineux réglant la priorité des différents flux de circulation tout en priorisant les lignes de bus du RGTR.

Finalement l’étude sur les emplacements des radars fixes dans le cadre de la mise en place d’un système de contrôle-sanction automatisé a retenu la route N3 à l’approche du lieu-dit "Schlammesté" comme emplacement d’un radar.

Le ministère du Développement durable et des Infrastructures souligne que l’équipement du carrefour avec des feux tricolores sera mis en application sous peu et le lancement du contrôle sanction automatisé est prévu pour 2015/2016.

Communiqué par le ministère du Développement durable et des Infrastructures