Banner MAEE

Accréditation d'un ambassadeur

Procédure d'accréditation d'un ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire

Toute candidature pour un poste d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire doit provenir d’une mission diplomatique. Cette demande d’agrément se compose d’une note verbale en français, anglais ou allemand accompagnée du curriculum vitae de l’intéressé(e). Pour un ambassadeur non résident, une candidature ne peut être présentée que si l’intéressé(e) dispose déjà de l’agrément du pays de résidence.

La Direction du protocole transmet la demande d’agrément au Palais grand-ducal.

Dès réception de la réponse du maréchalat de la Cour, la Direction du Protocole informe la mission diplomatique par note verbale si Son Altesse Royale le Grand-Duc a donné son haut agrément au choix fait par le gouvernement étranger.

Une fois informée de l’agrément de Son Altesse Royale le Grand-Duc, il appartient à la mission diplomatique de faire parvenir par note verbale à la Direction du Protocole la demande de présentation des lettres de créance à Son Altesse Royale le Grand-Duc. Là encore, un ambassadeur non résident ne pourra effectuer cette demande qu’après avoir présenté les lettres de créance au chef d’État du pays de résidence, la date de présentation des lettres de créance dans l’État de résidence devant être communiquée à la Direction du Protocole.

La Direction du protocole transmet la demande d’audience pour la présentation des Lettres au Palais grand-ducal.

L’État accréditant prend les démarches nécessaires à la confection des lettres de créance du futur ambassadeur et, le cas échéant, des lettres de rappel de son prédécesseur.

Le Palais grand-ducal fixe une date pour la présentation des lettres de créance à Son Altesse Royale le Grand-Duc et la Direction du protocole se charge d’en informer les missions diplomatiques. À cette date, cinq ambassadeurs, en principe, présentent tour à tour leurs lettres au Chef d’État à la faveur d’une audience séparée.

L’usage au Grand-Duché de Luxembourg prévoit que l’accréditation d’un ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire se répartisse d’office sur deux jours. Le premier jour est réservé à la visite de courtoisie au maréchal de la Cour et à la remise des copies des lettres au Chef du protocole. Le deuxième jour est réservé à la remise des originaux des lettres à Son Altesse Royale le Grand-Duc au Palais grand-ducal.

La Direction du protocole sollicite les missions diplomatiques selon l’ordre de préséance fixée pour établir la liste des chefs de mission participant à la prochaine audience. La préséance de l’ambassadeur est déterminée par la date de la note verbale adressée au ministère pour solliciter l’audience de présentation des lettres de créance à Son Altesse Royale le Grand-Duc.