Banner de la Coopération luxembourgeoise

Kosovo

Coopération luxembourgeoise au Kosovo

Le Kosovo est le premier bénéficiaire du soutien de la Coopération luxembourgeoise dans les Balkans. Après le conflit de 1999, le Luxembourg s'y est dans un premier temps focalisé sur l'aide humanitaire et la reconstruction, qui ont ensuite laissé la place à des programmes de coopération au développement à partir de 2001. 

Le 23 avril 2013, une première commission mixte entre le Luxembourg et le Kosovo s’est tenue à Luxembourg en marge de laquelle un accord général de coopération fixant le cadre de la collaboration entre les deux pays pour les années 2013 à 2016 a été signé. Le deuxième accord de coopération a été signé le 24 octobre 2016 à Pristina. L’accord qui couvre la période 2017-2020 prévoit une concentration sur quatre secteurs :

  • l’éducation et la formation professionnelle ;
  • la santé ;
  • le renforcement de la société civile ;
  • l’assistance technique dans le cadre de l’intégration européenne du Kosovo. 

Dans le secteur de l’éducation professionnelle, deux centres de compétences (écoles professionnelles) ont été construits et sont actuellement encadrés pour les rendre durables et mieux les adapter aux demandes du marché du travail. Dans le secteur de la santé, la Coopération luxembourgeoise vise notamment à créer à terme un système sanitaire informatisé (health information system) et a déjà permis de développer une stratégie nationale intégrée du secteur de la santé et un plan d’action correspondant. Cette collaboration étroite avec le ministère de la Santé a valu à la Coopération luxembourgeoise de se voir décerner le rôle de chef de file des bailleurs dans le domaine de la santé. 

Le futur européen du Kosovo s’est confirmé avec l’entrée en vigueur de l’Accord de Stabilisation et d’Association avec l’Union européenne le 1er avril 2016. C’est dans ce contexte qu’une assistance technique sera offerte au gouvernement du Kosovo pour l’aider à remplir ses obligations envers l’Union européenne et à transposer l’acquis communautaire. Ce dernier projet s’ajoute à un programme de ATTF/House of Training qui est mis en œuvre depuis plusieurs années au Kosovo. 

Le nouvel accord de coopération contribue également à développer la société civile au Kosovo à travers deux ONG locales : la Foundation Kosovo-Luxembourg et la Kosovar Civil Society Luxembourg.