Chiffres du secteur des assurances: léger recul de l’activité au premier trimestre 2015

Communiqué – Publié le

Après la hausse importante de l’activité tout au long de l’exercice 2014, l’encaissement du secteur des assurances enregistre un recul modeste au 1er trimestre 2015: toutes branches d’assurances confondues, les primes reculent de 2,30% par rapport à la même période de l’exercice précédent.

En termes d’encaissement le retournement de tendance concerne l’ensemble des secteurs: si l’encaissement des branches non vie diminue de 2,01% par rapport au 1er trimestre 2014, les primes en assurance-vie reculent de 2,33% par rapport à la collecte du trimestre correspondant de l’exercice précédent.

En assurance-vie le recul trimestriel de 2,33% de l’encaissement masque des évolutions divergentes suivant le type de produits: pour la première fois depuis le troisième trimestre de 2013 l’encaissement d’un trimestre relatif aux produits à rendements garantis est en diminution par rapport au trimestre correspondant de l’année antérieure avec une décroissance importante de 27,52%, alors qu’une hausse de 29,92% est constatée pour les produits vie en unités de compte. Il faut y voir autant une évolution naturelle liée à la faiblesse des taux d’intérêts et aux performances excellentes des marchés boursiers que le résultat d’une politique délibérée des entreprises d’assurances.

Le total des provisions techniques des assureurs vie s’établit à 146,09 milliards d’euros à la fin mars 2015, en progression de 20,88% par rapport à la fin mars 2014 et de 7,20% par rapport à la fin décembre 2014. Les quelque 3,50 milliards d’euros de rachats et autres prestations du 1er trimestre 2015 correspondent à un taux de rachat en base annuelle de 9,80% par rapport aux provisions techniques. Ce taux est en nette augmentation par rapport à celui de 6,02% du 4e trimestre de 2014, mais reste toujours très en deçà des records voisins de 12% enregistrés pendant plusieurs trimestres de 2013. Pour aucune des branches on n’assiste à un phénomène de décollecte.

L’assurance non vie recule de 2,01% sur les trois premiers mois de 2015. Les assureurs luxembourgeois travaillant essentiellement, sinon exclusivement sur le marché national, enregistrent une croissance de leur encaissement de 6,08%. Avec une diminution de 8,63% de leur encaissement, les entreprises opérant à l’étranger dans les branches d’assurances non vie hors assurances maritimes connaissent pour la première fois depuis 2012 un recul important de leurs activités. Les chiffres de l’assurance maritime, qui est essentiellement le fait de quelques grandes mutuelles dont l’encaissement reflète l’évolution des sinistres, ne seront disponibles qu’ultérieurement.

L’ensemble des données est disponible sur le site internet www.commassu.lu du Commissariat aux assurances.

Communiqué par le Commissariat aux assurances