En route vers la certification de l’aéroport de Luxembourg

Communiqué – Publié le

En février 2014, la Commission européenne a introduit un nouveau règlement UE 139/2014 établissant l’obligation de certifier les aéroports conformément à cette nouvelle réglementation.

Cette certification demande à l’exploitant de l’aérodrome de répondre à de très nombreuses exigences relatives aussi bien à l’infrastructure qu’à la gestion des activités qui ont lieu sur et autour de l’aéroport.

L’Administration de la navigation aérienne (ANA), qui assure la gestion du trafic aérien et des services techniques de l’aéroport, a été désignée par François Bausch, ministre du Développement durable et des Infrastructures,  pour préparer la certification de l’aéroport. Au plus tard fin 2017, l’aéroport devra démontrer sa conformité aux nouvelles exigences pour obtenir sa certification. Cette nouvelle réglementation est une opportunité pour améliorer encore la sécurité des opérations aéroportuaires. C’est également le bon moment pour définir plus précisément les activités des différentes organisations exerçant sur la plate-forme et éventuellement mutualiser certains moyens en vue d’une meilleure transparence pour les compagnies aériennes.

L’aéroport de Luxembourg représente un intérêt vital pour le pays, aussi bien pour le grand public que pour le monde économique. Par conséquent, ce projet d’envergure requiert une coopération entre les différents acteurs de la plate-forme aéroportuaire. 

Pour coordonner et gérer le projet, un comité de pilotage a été créé pour superviser à l’avancement de la certification de l’aéroport. Il regroupe des représentants de l’Administration de la navigation aérienne, lux-Airport, Luxair, Cargolux, Luxfuel ainsi que l’Administration des ponts et chaussées.

Ce comité de pilotage communiquera régulièrement au travers d’une série de bulletins d’information afin d’expliquer à tous ce qu’impliquent ces nouvelles exigences, ainsi que l’état d’avancement du projet de certification. Cette première publication vise à  souligner l’importance de ce projet et à expliquer les raisons des activités entreprises, actuelles ou futures.

Les nouvelles exigences concernent toutes les activités de l’aérodrome telles que notamment la sécurité au sol des passagers, des équipages, du personnel sur les aires de stationnement des avions, la gestion de la faune et la flore pour minimiser le risque de collision aviaire, le balisage lumineux de l’aire de manœuvre, la signalisation, le traitement de la piste pendant la période hivernale, la gestion des travaux de réfection du tarmac, le ravitaillement des avions en carburant ou le plan d’intervention aéroportuaire.     

Obtenir la certification est vitale pour la pérennité des activités opérationnelles de l’aéroport, pour les compagnies aériennes, l’aviation générale, l’aviation d’affaire et leurs passagers. Tous les acteurs de l’aéroport ont compris qu’ils avaient tous un rôle important à jouer dans le cadre de cette certification. 

Le bulletin d’information de la certification de l’aérodrome est disponible sur le site internet de l’ANA http://www.ana.public.lu.

L’aéroport de Luxembourg est le seul aéroport commercial du Grand-Duché de Luxembourg. L’aéroport dessert les habitants du Grand-Duché et des pays voisins. Il est exploité conjointement par l’ANA, fournisseur des services de la circulation aérienne et gestionnaire des activités de l’aérodrome, et par lux-Airport, exploitant du terminal pour les passagers.

L’aéroport offre aux passagers  près de 65 destinations internationales, il est également un hub pour le transport de fret à travers le monde. Luxembourg a accueilli plus de 2.4 millions de passagers en 2014, ce qui représente une augmentation de 4,76% par rapport à l’année précédente.

Luxembourg-Findel propose des liaisons efficaces vers les principales villes d’Europe et les centres décisionnels et joue un rôle vital dans le développement économique et social du Luxembourg.

En plus des services pour les passagers, 708.077 tonnes de fret ont été acheminé par l’aéroport de Luxembourg, le plaçant comme le 7e plus grand aéroport de fret en Europe. En 2014, il y a plus de 80.000 vols incluant le transport de passagers, le transport de marchandises et les vols de loisirs. 

L’aéroport reconnaît totalement que si l’aviation joue un rôle essentiel dans l’économie Luxembourgeoise, cette industrie doit également minimiser son impact sur l’environnement, et doit s’inscrire dans une démarche de développement durable.  L’ANA a conclu des accords avec les riverains et d’autres groupes, afin de publier des procédures opérationnelles qui réduisent au maximum les nuisances sonores ainsi que les émissions inutiles. L’ANA a d’ailleurs récompensé en novembre 2014 en recevant le Prix Luxembourgeois de la Qualité et de l’Excellence.

 Communiqué par le ministère du Développement durable et des Infrastructures