François Bausch au sommet sur les aspects sociaux dans les transports à Bruxelles

Communiqué – Publié le

En date du 4 juin 2015, François Bausch, ministre du Développement durable et des Infrastructures,  a participé à un sommet sur les aspects sociaux dans les transports à Bruxelles.

Dans son discours, le ministre a confirmé que les questions sociales sont cruciales pour la durabilité des transports en vue de permettre au secteur des transports de jouer son rôle dans la croissance économique et la création d’emplois en Europe.

Des emplois de qualité dans le secteur des transports

Dans ce contexte, François Bausch a insisté que les emplois dans le secteur des transports soient des emplois de qualité. Selon, il faut à tout prix éviter de renforcer les modèles de travail précaire. L’emploi doit permettre aux gens de vivre dignement et les conditions se doivent d’être intéressantes afin de permettre au secteur des transports d’attirer des jeunes qualifiés.

Rail: Non à la libéralisation des marchés au détriment des travailleurs

François Bausch a exigé que l’Union européenne tienne davantage compte de la dimension sociale dans la cadre de ses propositions dont l’objet est l’ouverture des marchés nationaux. Par ce propos, il a clairement visé le rail et en particulier le 4e paquet ferroviaire à travers duquel la Commission préconise notamment la mise en concurrence forcée des contrats  de service public. Le ministre continue de s’opposer à une libéralisation des marchés au détriment des travailleurs du secteur.

Le ministre Bausch a en outre annoncé son intention d’organiser un débat politique sur les questions sociales dans le transport routier lors du Conseil Transport prévu en date du 10 décembre 2015.

En marge du sommet, François Bausch a profité de ce déplacement pour avoir plusieurs entrevues bilatérales notamment avec la commissaire européenne en charge des transports Violetta Bulc. Durant ces rencontres, le ministre a eu des échanges sur la présidence du Conseil que le Luxembourg assurera à partir du 1er juillet 2015.

Communiqué par le ministère du Développement durable et des Infrastructures