26e réunion du Comité politique DICI

Communiqué – Publié le

Le 8 juillet 2015, les responsables politiques des communes de Bertrange, Hesperange, Leudelange, Luxembourg et Strassen, ainsi que le ministre du Développement durable et des Infrastructures, François Bausch, se sont réunis à l'Hôtel de Ville de la Ville de Luxembourg pour la 26e réunion du Comité politique de la "Convention DICI" (Développement intercommunal coordonné et intégratif pour le Sud-Ouest de l'agglomération de la Ville de Luxembourg).

À l’ordre du jour figurait la présentation de l’étude "Fahrradverleih: ein Leitfaden für Gemeinden". Cette étude commanditée par le MDDI fait la lumière sur les différents systèmes de location de vélos existants dans les villes européennes et a pour objectif d’informer les communes, en présentant des chiffres clés, sur les conditions cadre à réunir pour garantir un niveau de fonctionnement et de rentabilité convenable d’un système de location de vélos. Les communes du DICI sont déjà très actives en la matière et à ce sujet, les élus sont unanimes pour dire qu’à terme l’espace DICI doit présenter un seul et unique système de location concernant la mobilité douce.

Le deuxième point de l’ordre du jour concernait la coopération État-communes après 2015. Les responsables politiques ont validé la forme et les conditions de la poursuite de cette coopération et procèderont à un prolongement de l’actuelle convention jusqu’en 2018. Ils se sont par ailleurs engagés de consolider d’avantage cette coopération en décidant de pérenniser le bureau DICI et le poste de coordinateur de développement régional.

Aussi, suite à la volonté politique de se concentrer sur le thème de la mobilité, des propositions d’approches en vue d’un nouveau projet sur cette thématique ont été présentées. Il a été retenu de ne pas opérer l’approche classique d’un nouveau concept de mobilité, mais plutôt d’analyser de façon détaillée des synergies intercommunales dans le domaine de la location de vélo et voitures, l’exploitation de lignes de bus et équipements des arrêts de bus.

Dans ce même ordre d’idées, il a été proposé d’analyser les possibilités d’utilisation de fonds structurels européens afin de permettre un échange d’expériences en matière de projets intercommunaux de gestion de mobilité dans d’autres villes européennes.

Communiqué par le ministère du Développement durable et des Infrastructures et par le DICI