Recommandations aux voyageurs

Communiqué – Publié le

Concerne: situation actuelle du MERS-Cov (Middle East Respiratory Syndrome, causé par un Coronavirus)

Le MERS-Cov est une maladie émergente d’origine virale rapportée pour la première fois en 2012 en Arabie Saoudite. Il s’agit d’une maladie respiratoire aigüe et sévère mais qui peut affecter aussi d’autres organes dans des cas très graves. Depuis 2012 environ 1400 cas ont été rapportés, dont la majorité dans la région du Moyen-Orient. Environ 600 personnes sont décédées des suites de la maladie. Dans 7 pays européens ont été découverts des cas, tous en relation avec le Moyen-Orient.

Actuellement la Corée du Sud connaît un nombre accru de cas (environ 200). La maladie y a été importée par des visiteurs de la péninsule arabe et s’est propagée en Corée par transmission interhumaine, surtout par des soignants contaminés. L’épidémie qui y avait commencé en mai 2015 s’est vite propagée mais semble avoir atteint son pic maintenant.

Il semble que la source de la maladie soit le chameau dromadaire en Moyen-Orient. Les personnes malades peuvent transmettre la maladie à d’autres. La voie de transmission est probablement aérienne: de petites gouttelettes d’origine respiratoire sont éjectées par la personne malade et peuvent alors être inhalées par une personne de son proche entourage qui est ainsi infectée. Le secteur de santé est particulièrement concerné.

En ce qui concerne la situation dans les pays affectés:

Corée du Sud

Le risque pour voyageurs est très faible, sauf s’ils vont avoir un contact direct avec des institutions de santé, surtout dans les régions affectées.

Péninsule arabe

Le risque pour voyageurs est considéré comme faible. Un certain risque existe au contact des institutions et structures médicales et au contact avec des chameaux ou produits de chameaux. Ce risque est considéré plus élevé qu’en Corée du Sud vu le nombre plus élevé de transmissions en milieu hospitalier et vu le nombre d’infections résultant de transmissions à partir de contacts probablement d’origine animale, sans que la source exacte ne soit connue.

Un voyage dans les pays concernés n’est pas contre-indiqué mais il est recommandé de prendre des précautions qui sont surtout: appliquer une hygiène des mains très stricte, respecter l’hygiène alimentaire et éviter le contact avec des personnes malades. En outre les visiteurs de la péninsule arabe devraient éviter tout contact avec des chameaux, ne pas visiter des fermes, ne pas consommer du lait de chameaux non pasteurisé ni manger des aliments insuffisamment chauffés.

Les personnes ayant des problèmes de santé sont susceptibles de développer des signes de maladie plus grave en cas d’infection par MERS-Cov. Ces personnes devraient être particulièrement attentives aux risques. Ce sont:

  • Les personnes âgées
  • Les personnes ayant une maladie chronique comme par exemple des problèmes cardiaques, problèmes rénaux, problèmes respiratoires, désordres neurologiques, diabète
  • Personnes ayant un déficit immunitaire acquis ou congénital
  • Femmes enceintes

Il est recommandé que ces personnes prennent avis auprès de leur médecin traitant avant de partir. Au cas où, lors du séjour dans le pays de destination, elles auraient besoin d’utiliser des structures médicales sur place, elles devraient s’informer au préalable de la sécurité de ces institutions.

Les personnes retournant d’une des régions atteintes et ressentant des signes graves de maladie accompagnés de problèmes respiratoires, toux et température élevée endéans les deux semaines après leur retour sont invitées à consulter immédiatement un médecin tout en l’informant au préalable de leur voyage.

Pour d’autres renseignements veuillez contacter l’Inspection Sanitaire au numéro de téléphone 247-85650.

Communiqué par le ministère de la Santé