Concentration en ozone

Dépassement du "seuil d'information" de 180 μg/m3

Communiqué – Publié le

Par la présente il est porté à la connaissance du public que compte tenu de la situation météorologique, la concentration en ozone dépasse aujourd’hui le "seuil d’information" de 180 μg/m3 tel que défini par le règlement grand-ducal du 2 avril 2003 portant application de la directive 2002/3/CE relative à l'ozone dans l'air ambiant.

En effet, la concentration en ozone mesurée à 13:00 (UTC) à la station de mesure de ESCH/ALZETTE s’est élevée à 182 μg/ m3.

Il est à signaler que le terme "seuil d’information" est défini dans le règlement grand-ducal précité comme niveau au-delà duquel une exposition de courte durée présente un risque pour la santé humaine des groupes particulièrement sensibles de la population et à partir duquel des informations actualisées sont nécessaires.

Par "groupes particulièrement sensibles", il faut comprendre notamment les personnes âgées, les enfants et les patients souffrant de troubles respiratoires et cardiaques. Les symptômes, variables d'une personne à l'autre selon sa sensibilité individuelle, peuvent être les suivants:
· irritation des yeux et de la gorge;
· diminution de la fonction respiratoire;
· augmentation des infections respiratoires;
· maux de tête;
· augmentation de la fréquence de crises d'asthme;
· diminution des performances sportives.

Il est recommandé aux personnes sensibles de ne pas faire d'efforts physiques intenses à l'extérieur, notamment entre 12 et 24 heures. Dans ce contexte il est à remarquer qu’à l’intérieur des bâtiments, les concentrations d’ozone sont généralement réduites de moitié. Il est rappelé que l'Administration de l'environnement effectue à l'aide du réseau automatique de télécontrôle de la qualité de l'air des mesurages en continu, entre autres des concentrations en ozone troposphérique (au niveau du sol).A cet effet, une cartographie interactive a été mise en place, qui permet de connaître, en temps réel, le niveau de concentration de certains polluants atmosphériques pertinents, y compris l’ozone. Elle peut être consultée sur le portail internet www.emwelt.lu (rubrique:Liens rapides/Qualité air)

Comme le trafic routier et l'utilisation de solvants organiques font partie des sources les plus importantes de gaz polluants précurseurs (à savoir les oxydes d'azote et les composés organiques volatils), conduisant à la formation excessive d'ozone, les dispositions suivantes sont à appliquer, afin de lutter contre les concentrations élevées en ozone:

1. dispositions obligatoires:
- limitation de la vitesse des véhicules automobiles à 90 km/h sur les autoroutes
(selon art. 150bis du code de la route) à partir de 160 μg/ m3.

2. dispositions recommandées:
- ne pas utiliser la voiture et faire usage des transports en commun;
- éviter surtout l'usage de voitures présentant des émissions élevées en gaz polluants,
notamment celles non équipées d'un catalyseur ainsi que les anciennes voitures à
moteur diesel
- éviter l'utilisation de peintures ou d’autres produits contenant des solvants
organiques.

Communiqué par l'Administration de l'environnement