Résumé des travaux du 18 septembre 2015

Communiqué – Publié le

Le Conseil de gouvernement s’est réuni le 18 septembre 2015 sous la présidence du Premier ministre Xavier Bettel.

Le Conseil a eu un échange de vues au sujet de l’actualité politique internationale et européenne.

En ce qui concerne la crise des réfugiés, les ministres ont continué les travaux en vue de la mise au point de la planification nationale relative à l’accueil d’un nombre important de demandeurs de protection internationale au Grand-Duché.

Le Conseil a donné son aval à la participation de l’Armée luxembourgeoise à un déploiement opérationnel en Lituanie dans le cadre des mesures de réassurance (RAP) de l’OTAN.

À la suite des événements en Ukraine, l’OTAN avait approuvé un "Readiness Action Plan" (RAP) en septembre 2014 lors du sommet au pays de Galles. Ce RAP vise à rassurer les Alliés situés à l’est de l’OTAN qui sentent leurs intérêts de sécurité menacés. Il prévoit une présence continue de forces alliées, par rotation, sur le territoire des Alliés qui en font la demande. Les 28 Alliés contribuent tous à cet effort.

46 militaires luxembourgeois rejoindront un contingent belge qui sera déployé en Lituanie du 28 septembre au 1er novembre 2015. Le contingent luxembourgeois intégrera une unité tactique interarmes belge. Cette dernière s’entraînera avec le détachement luxembourgeois et un détachement lituanien pour une large gamme de types d’opération. L’interopérabilité des forces est un élément essentiel à l’amélioration de la réactivité de l’OTAN.

Le détachement luxembourgeois participera sur place, avec le contingent belge, à des manœuvres et exercices qui permettront de déployer et utiliser les PRV (Dingos) et les UAV (drones) de l’Armée luxembourgeoise.

Le Conseil a donné son feu vert à la mise en œuvre d’un programme de dépistage organisé du cancer colo rectal (PDOCCR).

Le PDOCCR constitue une des priorités du plan national cancer approuvé par le Conseil en juillet 2014.

Les objectifs du programme sont de détecter les cancers colorectaux le plus tôt possible, de pouvoir ainsi les traiter grâce à des thérapies moins lourdes pour le patient et moins coûteuses et de réduire de 20% à 30% la mortalité par cancer colorectal.

Le programme s’adressera à la population âgée entre 55 et 74 ans, âge considéré comme "à risque de développer un cancer colorectal". Lorsque le programme sera en phase régulière, le nombre de personnes invitées à participer sera d’environ 70.000 personnes par an. Il sera proposé aux personnes invitées à participer au PDOCCR de:

  • faire un test immunochimique de recherche de sang occulte dans les selles, tous les deux ans, si elles ne présentent pas de facteurs de risque spécifiques ;

  • réaliser une colonoscopie dans un centre agréé avec un médecin agréé si elles présentent des facteurs de risques élevés d’avoir un CCR.

Le financement du programme sera assuré par le ministère de la Santé et la Caisse nationale de santé (CNS) sur base d’une convention à signer.

Il est estimé qu’environ 550 cancers seront détectés par année par le biais de ce programme et pourront bénéficier d’un traitement moins lourd s’ils sont détectés plus tôt. Le PDOCCR devrait aussi permettre de doubler la détection et de prendre en charge plus précocement environ 250 à 300 nouveaux patients par an.

Le Conseil a adopté le projet de règlement grand-ducal portant fixation de la date d’ouverture et de clôture des soldes de l’hiver 2015/2016 et de l’été 2016.

Les soldes de l’hiver 2015/2016 s’étendent du samedi, 2 janvier 2016 au samedi, 30 janvier 2016 inclus.

Les soldes de l’été 2016 commencent le samedi, 25 juin 2016 et se terminent le samedi, 23 juillet 2016.

Communiqué par le ministère d’État / Service information et presse du gouvernement (SIP)