"Stroossebeem am Kontext vun der Stroossesécherheet“

Article – Publié le

En date du 29 septembre 2015, François Bausch et Camille Gira ont présenté à la presse le traitement des arbres routiers dans le contexte de la sécurité routière à l’exemple du CR101 entre Kopstal et Schoenfels.

François Bausch a qualifié de "très sensible et émotionnelle" la discussion autour de l’abattage d’arbres le long de nos routes comme une des mesures concrètes afin d’améliorer la sécurité routière au Grand-Duché. "Les accidents mortels contre un arbre accusent 1/3 de la quote-part de tous les accidents mortels au Luxembourg. Nous devons axer tous nos efforts sur une infrastructure qui pardonne, au lieu de condamner à mort ceux qui font des erreurs de conduite", a constaté le ministre.  C’est pourquoi qu’à l’instar du CR 101 entre Kopstal et Schoenfels, bon nombre de tronçons de route étatiques seront, à court terme, revus et, le cas échéant, adaptés en conséquence par l’Administration des ponts et chaussées en collaboration avec l’Administration de l’environnement.

En général, trois mesures principales sont appliquées après analyse par un groupe de travail du MDDI, de l’ANF, de la Police grand-ducale, du CFC, de l’AVR, de la Sécurité routière, de l’ACL, …

  • Abattage d’arbres;

  • Installation de glissières;

  • Redressement de virages (augmentation de rayons,…)

"Sur le CR101, après une fermeture à la circulation sur deux weekends afin de permettre une analyse approfondie par les deux administrations compétentes, seront abattus 15 arbres et 585 m de glissières installées", a précisé le ministre Bausch. "Sur le même tronçon, d'environ 6 km, trois encoches seront aménagées pour permettre des contrôles radars mobiles".

Camille Gira s’est félicité de la collaboration exemplaire des deux administrations compétentes. "Il ne faut pas oublier que les arbres permettent une meilleure lisibilité de la route vu qu’ils limitent le regard et représentent en même temps un élément substantiel des biotopes: chaque arbre est compensé, de préférence dans la même zone naturelle et de façon regroupée". Dès le 1er octobre 2015 les arbres abattus seront donc compensés le long de la piste cyclable PC15 près de Gosseldange.