Inauguration du nouveau bâtiment administratif de l’Administration de la Nature et des Forêts à Diekirch

Article – Publié le

En date du 9 octobre 2015, François Bausch, Carole Dieschbourg et Camille Gira ont inauguré le nouveau bâtiment administratif de l’Administration de la Nature et des Forêts à Diekirch. Il s’agit d’une construction à énergie positive qui s’inscrit dans la politique de décentralisation des administrations de l’État du gouvernement.

Le nouveau bâtiment administratif est implanté sur un terrain d’environ 20 ares de l’ancien Hôtel du Midi, situé à l’entrée de la Ville de Diekirch. Le site est facile d’accès, vu la proximité immédiate de la gare.

Le projet est conçu selon les principes définis pour les constructions à énergie positive: l’énergie générée par l’installation de panneaux photovoltaïques en toiture et en façade orientée vers le Sud est supérieure à la consommation énergétique nécessaire à la construction et au fonctionnement du bâtiment.

Le concept architectural et technique se base sur le principe de la réduction des besoins énergétiques, tout en offrant un maximum de confort aux utilisateurs et en réduisant les installations techniques à un strict minimum. Ces objectifs sont atteints notamment par la mise en place d’isolants thermiques extrêmement performants, l’emploi de matériaux de construction à forte inertie thermique (construction en béton armé), l’utilisation optimale de l’éclairage naturel et une ventilation naturelle pour la majorité des locaux.

Le projet visait l’obtention d’une certification DGNB (Deutsches Gütesiegel für nachhaltiges Bauen). Cette certification prend en compte le cycle de vie complet d’un bâtiment dans son intégralité ainsi que son impact économique et socio-culturel. La labellisation étant établie par degrés (argent, or et platine), la certification a été clôturée avec la meilleure note possible, à savoir une médaille en platine. La construction en bois, la proximité de la gare de Diekirch ainsi que l’utilisation de l’eau de la Sûre à des fins de refroidissement et de réchauffement du bâtiment ont été considérées comme les principaux atouts pour l’obtention de la certification finale.

Le bâtiment est équipé de bureaux simples, doubles ou paysagers avec 78 postes de travail, ainsi que d’une bibliothèque, salles de réunion, locaux techniques et de stockage.

Le coût total du projet est de 11.000.000 euros ttc.