Présentation de la ville de Wiltz comme futur "hotspot" communal de l’économie circulaire

Communiqué – Publié le

En février 2015, le ministère de l’Économie avait présenté une étude évaluant le potentiel de développement futur de l’économie circulaire au Luxembourg. L’étude comprend une stratégie d’implémentation qui propose à la fois aux acteurs publics et privés de participer à des projets-pilotes dans le domaine de l’économie circulaire.

Lors d’une conférence de presse en date du 13 octobre 2015 en présence de la secrétaire d’État à l’Économie Francine Closener, du secrétaire d’État au Développement durable et aux Infrastructures Camille Gira et du bourgmestre de la ville de Wiltz Frank Arndt, plusieurs projets-pilotes ont été présentés qui font de la ville de Wiltz le futur "hotspot" communal de l’économie circulaire. Le projet phare est l'intégration du principe de l'économie circulaire dans la reconversion des anciennes friches industrielles. Développé par le Fonds du logement, ce projet vise à terme la réalisation d’un ensemble résidentiel sur une surface de 28 hectares. Ci-après un aperçu des autres projets:

  • ouverture d’un "Repair Café" où des bénévoles et adeptes du bricolage tiennent le rôle de réparateurs d’objets hors d’usage que leurs propriétaires souhaitent réutiliser plutôt que remplacer;
  • intégration, dès la rentrée 2016/17, d’une formation "économie circulaire" dans les programmes de la future école d’enseignement supérieure à Wiltz dans les domaines de l’architecture d’intérieur ou du design;
  • ouverture d’un "fab Lab" présentant à des utilisateurs privés, et surtout aux jeunes et aux élèves des établissements scolaires situés à Wiltz, des machines telles qu'une imprimante 3D;
  • réalisation d’un bâtiment comprenant 6 unités d’habitation à énergie positive sur les anciens terrains de football et dont les matériaux de construction sont entièrement réutilisables;
  • intégration des modèles d’économie circulaire dans la zone d’activité économique Salzbaach où se trouve déjà le centre de recherche et d’innovation de Tarkett, un des leaders mondiaux des solutions innovantes de revêtements de sol et de surfaces sportives et qui, par son engagement en faveur de l’économie circulaire, est déjà une entreprise modèle;

Étant donné que la transition vers l’économie circulaire à échelle nationale touche à des sujets et domaines très divers relevant de la compétence de plusieurs départements ministériels et administrations, un comité interministériel vient d’être créé. Dirigé par le ministère de l’Économie et par le ministère du Développement durable et des Infrastructures, le comité a comme objectif de réunir et de fédérer l’ensemble des acteurs publics concernés, d’échanger les informations et de coordonner les actions futures relatives à la mise en œuvre de la stratégie d’implémentation de l’économie circulaire. 

Communiqué par le ministère de l’Économie / ministère du Développement durable et des Infrastructures