Jean Asselborn était l’hôte de la 12e réunion des ministres des Affaires étrangères du dialogue Europe-Asie (ASEM FMM 12)

Communiqué – Publié le

Le ministre des Affaires étrangères et européennes du Luxembourg, Jean Asselborn, était l’hôte de la 12e réunion des ministres des Affaires étrangères du dialogue Europe-Asie (ASEM FMM 12) qui a eu lieu les 5 et 6 novembre 2015 à Luxembourg, dans le cadre de la Présidence luxembourgeoise du Conseil de l’Union européenne.

L’ASEM, établie en 1996, est constituée de 51 pays partenaires d’Asie et d’Europe, ainsi que de deux organisations internationales, à savoir l’Union européenne et le secrétariat de l’Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN). L’ASEM, qui célébrera son 20e anniversaire l’année prochaine lors d'un sommet en Mongolie, vise à approfondir les relations entre les deux continents aux niveaux politique, économique, social et culturel.

La 12e réunion des ministres des Affaires étrangères de l’ASEM à Luxembourg s’est déroulée sous le thème "Working together for a sustainable and secure future".

Les ministres européens et asiatiques se sont ainsi penchés sur les défis posés par le changement climatique, en vue de la Conférence sur le climat de Paris (COP21) en décembre 2015. Le ministre Asselborn a rappelé l’importance de parvenir "à un accord ambitieux, global et juridiquement contraignant à Paris".

La réunion des ministres des Affaires étrangères eurasiatiques a de plus permis d’aborder le programme de développement durable à l'horizon 2030 de l'ONU et les différents moyens dont disposent les partenaires au sein de l’ASEM pour réaliser les objectifs de développement durable.

Au vu de l’importance des relations économiques entre l’Europe et l’Asie, les discussions ont aussi porté sur la thématique de la connectivité entre les deux continents. L’ASEM, institution qui connecte déjà les continents au niveau politique devrait, selon le ministre Asselborn, "permettre à aboutir à une meilleure interconnexion de nos réseaux de transport et de communications, à un transfert accru des nouvelles technologies, à une collaboration renforcée entre forces vives et à une augmentation de nos échanges commerciaux".

Les ministres ont eu par ailleurs des échanges de vue sur les grands dossiers de l’agenda politique international et notamment la situation au Moyen-Orient, l'accord sur le nucléaire iranien, la lutte contre le terrorisme, la migration et la situation sécuritaire en Europe et en Asie. Les ministres se sont accordés sur le besoin d’une coopération étroite entre les partenaires de l’Asie et de l’Europe afin d’assurer la paix et la sécurité internationale.

En marge de la réunion, le ministre Asselborn a saisi l’occasion offerte par la présence de nombreux de ses homologues asiatiques pour mener des entrevues bilatérales.

Communiqué par le ministère des Affaires étrangères et européennes