Carole Dieschbourg à la Pré-COP 21

"Place au leadership politique et à l'esprit de compromis pour faire de la Conférence climatique un succès"

Communiqué – Publié le

Les représentants de plus de 70 pays se sont réunis à Paris du 8 au 10 novembre pour la traditionnelle 'Pré-COP' afin de dégager des pistes en vue d'un accord climatique mondial lors de la Conférence climatique de Paris fin novembre.

Outre la ministre Carole Dieschbourg qui représentait l’Union européenne aux côtés du commissaire Miguel Arias Cañete, les principaux pays émetteurs de gaz à effet de serre ainsi que de nombreux pays vulnérables face aux conséquences du changement climatique comme le Bangladesh, les petits États insulaires en développement ou le Niger ont participé à ce dernier grand rendez-vous avant la COP21 de Paris.

 La ministre de l’Environnement, Carole Dieschbourg, a souligné l’ambition de l’Union européenne d’aboutir à un accord robuste et ambitieux qui ne se limite pas au plus petit dénominateur commun. "Dans cette perspective, a-t-elle rappelé, beaucoup reste à faire avant la COP21; il nous faut trouver un terrain d’entente sur des sujets essentiels, comme le financement aux pays en voie de développement, un objectif à long terme ou la transparence de l’accord. Si ces deux jours de discussions n’ont pas permis de lever tous les blocages, ils ont néanmoins permis d’entrevoir les grandes lignes de ce à quoi devrait ressembler un futur accord. Il nous faut maintenant un leadership politique et un esprit de compromis."

En marge de ces consultations, la ministre a eu plusieurs rencontres bilatérales, notamment avec la nouvelle ministre canadienne de l’environnement Catherine McKenna, qui a plaidé pour un engagement plus fort de son pays à la COP21. Carole Dieschbourg a déclaré:"Je me réjouis de ce développement et compte sur le Canada, qui est un acteur très important au niveau global, afin d’aboutir à un accord global ambitieux."

Département de l'environnement