Xavier Bettel et Jean Asselborn à la réunion informelle des chefs d’État ou de gouvernement de l’UE à La Valette

Communiqué – Publié le

Le Premier ministre, ministre d’État, Xavier Bettel, et le ministre des Affaires étrangères et européennes, ministre de l’Immigration et de l’Asile, Jean Asselborn, ont participé à la réunion informelle des chefs d’État ou de gouvernement de l’Union européenne (UE), le 12 novembre 2015 à La Valette à Malte.
 
La réunion informelle des chefs d’État ou de gouvernement, sous la présidence de Donald Tusk, s’est tenue juste après le Sommet de la Valette, et avait vocation à faire le point sur les derniers développements de la crise migratoire. Le principal objectif sera d'évaluer la mise en œuvre des mesures convenues au niveau européen ces derniers mois.
 
Lors de son intervention, le Premier ministre Xavier Bettel a insisté sur le respect des règles et sur une coopération accrue à tous les niveaux. Ceci inclut la coopération avec les pays-tiers dont la Turquie. "Les défis actuels doivent être attaqués de manière commune et nous devons renforcer notre dialogue et notre partenariat politique avec la Turquie. Le plan d’action UE-Turquie en constitue une excellente base" a souligné Xavier Bettel.  
 
En tant que président du Conseil "Justice et Affaires Intérieures" (JAI) de l’Union européenne, Jean Asselborn a d’abord rappelé la situation préoccupante en Méditerranée orientale et le long de la route des Balkans. Lors de son intervention, le ministre Asselborn a souligné que le bon fonctionnement des "hotspots" est d’une importance cruciale, étant donné que tout le système de relocalisation en dépend. Afin d’améliorer la situation sur le terrain, l’UE devra, selon le ministre Asselborn "réussir à mettre en œuvre des mesures concomitantes dans les pays d’origine, d’entrée, de transit et d’accueil. L’envergure du problème est telle que notre réponse doit englober tous ces volets". 

Communiqué par le ministère d'État/ ministère des Affaires étrangères et européennes