Le crédit rural de Guinée remporte le prix européen de la microfinance de 2015

Article – Publié le

Le 19 novembre 2015, le prix européen de la microfinance a été décerné lors d’une cérémonie à la Banque européenne d’investissement (BEI).

Fondé en 2005 par la Direction de la coopération au développement et de l’action humanitaire du ministère des Affaires étrangères et européennes et en partenariat avec la plateforme européenne de la microfinance  (e-MFP) et l’Inclusive Finance Network Luxembourg (InFine.lu), le Prix européen de la microfinance est décerné chaque année à une organisation, qui excelle dans la programmation et la prestation de services liés à la microfinance.

L’objectif de la 6e édition de ce prix est de mettre en valeur les institutions de microfinance, qui opèrent dans des zones post-catastrophes, post-conflits ou dans des États fragiles et fournissent des services financiers et non-financiers visant à renforcer la résilience des populations touchées.


Cette 6e édition se distingue par un record de 47 applications venant de 28 pays. Au cours de la cérémonie, S.A.R la Grande-Duchesse a indiqué que "ceci prouve que oui – les instituts de microfinance continuent à fonctionner en dépit des catastrophes naturelles, des épidémies et même en temps de conflits et de guerres ouvertes."

S.A.R la Grande-Duchesse a présidé le Grand Jury, qui a eu la tâche difficile de déterminer le gagnant du prix de cette année. Devant quatre cents invités dans l’atrium de la BEI, S.A.R la Grande-Duchesse a finalement annoncé le gagnant du Prix européen de la microfinance: le crédit rural de Guinée (CRG). La Guinée a été frappée par l'épidémie de l’Ebola en début 2014 et doit encore aujourd’hui lutter contre le virus.

Selon le ministre de la Coopération au développement et de l’action humanitaire, Romain Schneider,"le crédit rural de Guinée a montré un jugement sage en continuant à fonctionner, mais aussi en respectant les exigences de quarantaine qui ont été mises en place par les autorités sanitaires afin d'aider à contenir le virus."

Doté d’une récompense de 100.000 euros, financée par le ministère des Affaires étrangères et européennes, le Prix européen de la microfinance aidera le crédit rural de Guinée à soutenir davantage ses clients les plus touchés par la crise du virus de l’Ebola.

Les deux autres finalistes du prix, à savoir The First Microfinance Institution of Syria (FMFI-S) et Taytay Sa Kauswagan Inc. (TSKI) des Philippines, ont de même tous les deux été félicités pour leur travail en temps de conflit et de catastrophe naturelle, respectivement.

Il est à noter que le président de la Banque européenne d’investissement, Dr Werner Hoyer, a prononcé le discours d’ouverture comme hôte de la cérémonie du prix européen de la microfinance. En tant que "key note speaker", le président du Comité international de la Croix Rouge, Peter Maurer, a souligné l’importance de continuer à travailler dans des zones difficiles pour atteindre les populations les plus vulnérables. Après la projection des documentaires sur les trois finalistes, le ministre Romain Schneider a donné ses commentaires par rapport aux différentes interventions des instituts de microfinance. S.A.R la Grande-Duchesse, qui a expliqué le déroulement des travaux du Grand Jury, qu’elle a présidé, et a finalement annoncé le gagnant, le crédit rural de Guinée.