Conseil Éducation, Jeunesse, Culture et Sports de l’Union européenne

Communiqué – Publié le

Dans le cadre de la Présidence luxembourgeoise du Conseil de l’Union européenne, le ministre des Sports, Romain Schneider, a présidé le volet "Sport" du Conseil de l’Éducation, de la Jeunesse, de la Culture et des Sports, le 24 novembre 2015 à Bruxelles.

À cette occasion, les ministres de Sports de l’UE ont adopté à l’unanimité les conclusions du Conseil portant sur la représentation des États membres de l'UE au sein du Conseil de Fondation de l'Agence mondiale antidopage (AMA) et la coordination des positions de l'UE et de ses États membres avant chaque réunion de l'AMA.

À noter dans ce contexte qu’après trois années d’appartenance au Conseil de Fondation de l’AMA au titre de l’actuel trio de présidence, le ministre Romain Schneider cèdera sa place à Tracey Crouch, ministre des sports britannique, à partir du 1er janvier 2016 alors que le ministre des sports flamand, Philippe Muyters, est reconduit comme membre dudit Conseil de Fondation en sa qualité d’expert de l’UE.

Par ailleurs, les ministres des Sports de l’UE ont adopté, également à l’unanimité, les conclusions du Conseil sur la promotion de l'activité motrice, physique et sportive chez les enfants, notamment en bas âge, en soulignant à cet égard l’importance d’une collaboration de tous les acteurs: écoles, clubs sportifs, autorités locales et famille.

Le Conseil a procédé ensuite à un débat d’orientation sur le potentiel éducatif du sport:

"Comment aider les jeunes défavorisés à trouver leur place dans la société" avec comme toile de fond la situation actuelle des migrants en Europe.

Mathieu Moreuil, représentant de la "Premier League" anglaise et le double champion olympique en athlétisme, Edwin Moses, président des "Laureus World Sports Awards", ont animé ce débat en présentant leurs expériences respectives en la matière. Notons qu’Edwin Moses, par le biais de 150 projets différents à travers le monde soutenus par la "Laureus Foundation" vise à promouvoir et à accroître la participation sportive de tous et l'utilisation du sport comme outil de changement social afin d’aider les jeunes défavorisés à travers le monde.

"Le sport m’a tellement donné que je souhaite désormais rendre au sport une partie de ce qu’il m’a apporté et d’en faire bénéficier le plus grand nombre de jeunes, notamment de jeunes défavorisés", s’est exprimé le double champion olympique sur 400m haies.

En prélude du Conseil, le sujet de l’intégration sociale par le sport fut en outre au centre des débats lors du déjeuner du dialogue structuré qui avait réuni avant même la réunion du Conseil plusieurs représentants du mouvement sportif pour faire part de leurs projets et de leurs attentes envers les autorités publiques et envers les institutions européennes afin de mieux utiliser le sport en vue de l’intégration sociale des jeunes défavorisés et des migrants.

Enfin, la future Présidence néerlandaise a présenté ses priorités en matière de "Sport" pour le premier semestre de 2016, priorités qui tourneront autour du thème général de l’intégrité du sport.

Communiqué par le ministère des Sports