Entrevue du ministre des Sports Romain Schneider avec le COSL

Communiqué – Publié le

Dans le cadre des contacts réguliers entre les autorités publiques et le mouvement sportif, le ministre des Sports, Romain Schneider, entouré de ses collaborateurs, a accueilli le président du COSL, André Hoffmann, avec sa délégation pour une entrevue en date du 25 novembre 2015 à l’Institut national des sports.

À l’occasion de cette rencontre, les échanges ont porté notamment sur la mise en œuvre de premières mesures concrètes du concept intégré pour le sport au Luxembourg élaboré par le COSL en 2014 et les incidences y relatives sur le budget du ministère des Sports dans un avenir rapproché. À cet égard, le COSL s’est montré plus critique dans son avis sur le projet de budget de l’État de 2016 alors qu’il n’entrevoit pas de vraies répercussions dans les crédits mis à disposition du ministère des Sports pour la mise en œuvre dudit concept dès 2016 alors que l’importance du sport dans la société mériterait davantage de considération aux yeux du COSL.

Dans un contexte similaire, le COSL s’est en revanche montré satisfait des efforts entrepris par le ministère des Sports dans le cadre de la Présidence luxembourgeoise du Conseil de l’Union européenne pour mettre en valeur l’apport économique et sociétaire du sport à travers plusieurs conférences européennes organisées à Luxembourg sur l’impact économique du sport, la promotion de la double carrière des sportifs ou encore la promotion de la motricité chez les jeunes enfants. Le point respectivement sur les premiers résultats à espérer de ces initiatives européennes et les premières conclusions à tirer sur le plan luxembourgeois sera fait ensemble en janvier 2016. L’impact des activités physiques et sportives sur les capacités cognitives des enfants, surtout en bas âge, écoliers et étudiants continue à être étudié de près afin d’évaluer l’opportunité de compléter le plan d’action national "Gesond iessen, méi bewegen" (GIMB), par un nouveau chapitre mettant en évidence les bienfaits du sport sur ces mêmes capacités, voire de lancer un nouveau plan d’action national se proposant de thématiser l’importance du sport et des activités physiques sur les capacités cognitives et intellectuelles des jeunes, voire de souligner l’importance du sport et des activités physiques pour la qualité et l’espérance de vie de tout un chacun.

Le ministère des Sports et le COSL ont salué par ailleurs la tenue de la première semaine européenne du sport septembre 2015 à l’initiative de la Commission européenne, initiative appelée à s’inscrire durablement dans le calendrier sportif à l’avenir selon une décision récente de la Commission européenne.

Concernant les événements multisports à venir, l’année 2016 s’annonce dès à présent fort chargée avec notamment les JOJ d’hiver de Lillehammer, puis les Jeux olympiques et les Jeux paralympiques de Rio 2016. À propos de la promotion du sport d’élite, le ministère des Sports et le COSL ont convenu d’intensifier et de coordonner davantage encore leurs efforts communs dans le domaine de l’assistance médicale des sportifs d’élite.

S’agissant du nouveau modèle à mettre en place dès 2017 pour prolonger le soutien au bénévolat dans le secteur du sport à la suite de la réforme du système des chèques services-accueil (CSA), un groupe de travail commun sera institué pour définir les modalités d’octroi desdites aides aux associations sportives à partir de 2017. Conscient dès à présent que le nombre des bénéficiaires de ces aides sera de nouveau en croissance par rapport aux années 2014 à 2016, alors que le niveau de revenu des parents ne sera plus un critère d’exclusion, il importera de veiller à une alimentation appropriée des crédits budgétaires nouveaux à mettre à disposition du ministère des Sports à cet effet à partir de 2017 tout en visant également, et dans la mesure du possible, une simplification administrative au niveau des modalités d’octroi de ces aides.

Enfin, le ministère des Sports et le COSL ont convenu de rester en étroit contact pour coordonner leurs travaux sur plusieurs dossiers d’intérêt général, comme la révision du règlement grand-ducal portant sur les examens médico-sportifs ou encore les questions relatives à l’intégration par le sport et via les clubs sportifs de personnes défavorisées, notamment les réfugiés.


Communiqué par le ministère des Sports