Conférence européenne sur l’administration électronique

Communiqué – Publié le

La conférence européenne sur l’administration électronique (eGovernment) intitulée "Des services publics simples, sûrs et transparents" a eu lieu le 1er et 2 décembre 2015 à Esch/Belval dans la maison du savoir, le bâtiment principal du campus de l’Université de Luxembourg. Organisé par le Centre des technologies de l’information de l’État (CTIE) luxembourgeois dans le cadre de la Présidence luxembourgeoise du Conseil de l’Union européenne, cette conférence a rassemblé autour de 150 professionnels du secteur de l’administration électronique d’horizons très divers et provenant de tous les coins d’Europe.

La conférence a été ouverte le matin du 1er décembre 2015 par un discours engagé d’Andrus Ansip, vice-président de la Commission européenne responsable pour le marché unique numérique, en faveur d’une transformation profonde des administrations publiques grâce aux moyens offerts par les technologies de l’information et de la communication et via une meilleure et plus intense utilisation du potentiel considérable offert par ces technologies.

Le vice-président Ansip a notamment énoncé 3 principes qui guident l’action de la Commission européenne en matière d’administration électronique:

  1. digital par défaut (Digital by default): Toutes les interactions et transactions entre les administrations et les citoyens ou entreprises doivent pouvoir se faire électroniquement.
  2. ouvert par défaut (Open by default): Les administrations doivent s’ouvrir par rapport aux citoyens et à la société civile, permettre à ces derniers de participer à l’élaboration des politiques et à la conception des services publics et publier notamment systématiquement leurs données sous des formats ouverts et réutilisables.
  3. transfrontalier par défaut (Cross-border by default): Les services en ligne et les procédures administratives ne doivent pas seulement fonctionner au niveau national mais au sein de toute l’Union européenne par-delà les frontières. C’est seulement ainsi que nous pouvons réaliser un vrai marché unique numérique.

La conférence a principalement tourné autour des thèmes suivants:

  • stratégies et politiques numériques
  • le principe Once only
  • participation citoyenne dans l’élaboration des services et des politiques publics
  • services publics transfrontaliers et interopérabilité
  • données ouvertes
  • identification électronique et tiers de confiance (eIDAS)

La conférence a donné l’occasion aux acteurs publics européens de partager leurs projets, leurs meilleures pratiques et leurs expériences dans le domaine de l’administration électronique, aussi bien au niveau de l’UE elle-même qu’au niveau des États membres. Les intervenants, des experts reconnus dans leur domaine, ont présenté des sujets clé de la modernisation administrative en Europe. Les débats, axés autour de quelques-unes des questions les plus actuelles du moment, ont été captivants et dynamiques et ont permis à différentes perspectives et opinions de se manifester.

Communiqué par le Centre des technologies de l'information de l'État